La CGT dénonce une crise des institutions culturelles gérées par le département

Muséal
Bref
le 21 Mai 2019
1

Lundi dernier, une délégation d’agents du Musée bleu à Arles et de la CGT a été reçue par le conseil départemental, rapporte la Provence. Après la mobilisation, jeudi, des agents du musée d’Arles antique, les agents et syndicat entendent dénoncer la politique culturelle du Département.

Le malaise touche également deux autres structures, le musée Bleu, le museon arlaten tous deux à Arles, la bibliothèque et les archives départementales, situées à Marseille. Un collectif culture, soutenu par la CGT, s’est récemment formé. « On a une politique culturelle du Département focalisée sur l’événementiel. On a l’impression que l’on organise l’invisibilité de nos établissements culturels », déclare la CGT. Selon lui, la fréquentation a baissé considérablement durant l’année 2018 pour les structures ouvertes au public. De son côté, la vice-présidente déléguée à la culture, Sabine Bernasconi parle d’une chute conjoncturelle et défend sa politique d’investissements dans tous les lieux culturels du département.

Source : La Provence

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Input-OutputInput-Output

    La FSU à aussi récemment tiré l’alarme à ce sujet : http://bit.ly/2YMP9wh. Mais ce que l’article et les syndicats ne disent pas, c’est que ces structures « auxiliaires » sont aussi employées de façon industrielle pour y placardiser les personnels devenus indésirables et qu’il est impossible de licencier grâce/à cause du statut de la Fonction Publique. J’explique cela et bien d’autres choses dans mon livre, Un Zèbre Dans Un Jeu De Quilles…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire