Imposante mobilisation à Marseille pour la première journée du mouvement sur les retraites

Monstre
Bref
le 5 Déc 2019
9

Le Vieux-Port contenait difficilement la foule ce jeudi matin. La manifestation contre la réforme des retraites a rassemblée des dizaines de milliers de personnes (25 200 selon la police, 150 000 selon la CGT), qui ont divergé en deux cortèges, autour respectivement de la CGT et Force ouvrière, avec la participation de nombreux syndicats, partis et collectifs. En 2016, la CGT avait recensé 120 000 personnes au plus fort de la mobilisation contre la loi travail. Dans plusieurs entreprises et administrations, la grève du 5 décembre devrait être reconduite.

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ptit-marin ptit-marin

    et ben !!
    pauvre de nous …
    que fera & deviendra notre progéniture avec tous ces bras cassés ?

    pauvre de nous

    Signaler
    • patrick patrick

      ils finiront mieux que vous avec un peu de chance

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Excellent, Electeur du 8e…

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Oui, vraiment excellent, à mettre entre toutes les (bonnes et mauvaises) mains!
      Si je puis me permettre toutefois, il conviendrais de rajouter à la fin de ce questionnaire, juste avant la signature, un alinéa très bref :
       » Je précise toutefois que cette demande n’engage que moi, et en aucun cas mes descendants »; C’est juste pour la seule protection des progéniture des petit(s)-marins (deux précautions valant mieux qu’une).

      Signaler
  2. Silex Silex

    Cassés par la pénibilité du travail et licenciés pour inaptitude, cassés par la répression, à poil, bientôt sans représentant, condamnés à dépérir s’il ont un jour la chance d’arriver à la retraite, dévalorisés par le libéralisme débridé qui les prend pour des pions (pour rester poli). Personne n’est à l’abri de la grande casse, pas mêmes ceux qui, aujourd’hui, se retranchent chez eux et se lamentent d’être pris en otage. C’est aussi pour eux, mais surtout notre progéniture, que certains sacrifient des jours de salaire pour tenter de freiner la machine infernale.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Pourquoi quand les gens du privé se sont fait demonter au niveau de la retraite la Sncf et la RTM n’était pas dans la rue ?.

    Signaler
    • Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

      Pouvez nous nous expliquer quand et comment il y a eu des mesures spécifiques au secteur privé réduisant les droits des retraités de ce secteur (durée de cotisation, age de départ en retraite ou autre) ?

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    N’étaient et on pas ‘n’ était

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire