Force ouvrière perd la majorité absolue à la Ville de Marseille

Relatif
Bref
Julien Vinzent_
7 Déc 2018 3

Majoritaire en sièges, mais plus en voix. Force ouvrière a subi une chute lors des élections professionnelles à la Ville de Marseille, qui se sont déroulées jeudi : le syndicat a recueilli 43,6 % des voix au comité technique, contre 56 % en 2014. Le syndicat conserve cependant 8 sièges sur 15 dans cette instance de représentation des agents. Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin n’a donc pas de raison de remettre en cause son statut de “syndicat majoritaire”, avec qui il entretient des relations privilégiées, allant jusqu’à accepter de recevoir la carte de “membre d’honneur”.

Dans un contexte de participation en baisse, la liste de la CFE-CGC alliée à la CFTC enregistre cependant une forte poussée et obtient 2 sièges, au même titre que la CGT et la FSU. Dans les commissions administratives paritaires, qui décident des promotions des agents, Force ouvrière n’a plus la majorité pour les cadres et agents de maîtrise des catégories A et B.


A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. julijojulijo

    Ahh que voilà une bonne nouvelle !!!
    Bon, après il faut voir… mais la perte en pourcentage est réjouissante !!

    Signaler
  2. Electeur du 8eElecteur du 8e

    En deçà de quel pourcentage inférieur à 50 % “l’adhérent donneur” considérera-t-il que FO n’est plus “majoritaire” ?

    On se souvient en effet qu’il y a 2 ans, au niveau de la métropole, alors que ce syndicat-maison de la mairie de Marseille n’avait obtenu que 45 % des voix, Gaudin avait cru devoir déclarer “C’est FO qui a gagné. C’est le syndicat majoritaire…” Sic (https://marsactu.fr/bref/force-ouvriere-tete-a-metropole/).

    Signaler
  3. toinetoine

    Cela va prendre du temps mais le renouveau est en marche!
    Marseille doit absolument se débarrasser de tous les incapables à la mairie comme chez FO qui nivellent cette ville par le bas!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire