Face à « l’ampleur exceptionnelle » de la pollution, la circulation différenciée est maintenue

Prolongations
Bref
Axel Lambert
3 Juil 2019 3

Dans un communiqué, la préfecture a annoncé mercredi maintenir les différentes mesures de réduction de la pollution dans le département des Bouches-du-Rhône. La prolongation de ces mesures jusqu’au 8 juillet se justifie par « l’ampleur exceptionnelle » de la pollution à l’ozone dans le département qui dure depuis deux semaines.

À Marseille, la circulation différenciée reste en vigueur, tout comme la gratuité du stationnement pour les Marseillais et le doublement du prix pour les non-résidents. Les poids lourds sont toujours interdits de traverser le centre-ville. Sur les routes départementales, la vitesse autorisée reste abaissée à 20km/h en dessous des limites habituelles.


A la une

La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...
Au sein de la gauche marseillaise, l’union, mais chacun à son rythme
Un "Mouvement sans précédent". Jeudi matin paraissait dans Libération un appel au "rassemblement inédit" pour les municipales à Marseille. Comme une impression de déjà-vu après...
Au tribunal, le squat Saint-Just tente d’obtenir un nouveau sursis
Est-ce le début de la fin pour le squat du 59 avenue de Saint-Just ? Après plusieurs reports, la première audience en vue de...
Le Cabaret aléatoire et Anaïs Bourdet travaillent ensemble à un monde de la nuit plus sûr
Le 23 juin dernier, la Marseillaise Anaïs Bourdet annonçait mettre fin à un projet qu'elle portait à bout de bras depuis 2012 : son...
Le Rex, l’immeuble d’Istres où le parquet financier cherche « une association de malfaiteurs »
C'est un immeuble moderne, comme les villes en produisent à la pelle, au coin de boulevards passants d'Istres. À une grosse centaine de mètres...
Faute de pouvoir encadrer les sportifs, la Ville démonte des équipements du stade Vallier
La ville de Marseille a une politique sportive paradoxale. D'un côté, elle organise "le tremplin sport" qui donne la possibilité à des enfants d'expérimenter...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ThierryDThierryD

    La mesure parait bonne, mais comme d’habitude elle n’est pas appliquée et encore moins contrôlée.

    Signaler
  2. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Je ne doute pas que si la Préfecture maintient la circulation différenciée, c’est qu’elle a constaté une nette diminution du nombre de voitures en centre-ville et des effets indiscutables sur la pollution atmosphérique grâce au civisme de tous, encouragé par une forte présence des forces de l’ordre sur le terrain…

    Pour ce que j’en ai vu, rien n’est moins sûr, mais mes observations ne sont pas statistiquement représentatives. En tout cas, même si le dispositif a été mis en place de façon précipitée et sans la moindre préparation en amont (merci à Gaudin pour ses mensonges sur l’air « nettoyé » par le mistral), quelle serait sa crédibilité, à l’avenir, s’il se résume à de la communication ?

    Signaler
  3. Malaguena/JeannineMalaguena/Jeannine

    moi j’aimerais avoir les chiffres sur la diminution du nbre de véhicules. En tous les cas hier en montant rue de la liberté on a SUIVI un énorme camion ??? Précision nous avons une critair 2, hier nous nous somme rendus au Baux de Pro vence et comme nous respections la diminution de la limitation de vitesse , ts les camions nous ont allègrement doublés!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire