Euroméditerranée et le propriétaire du marché aux puces s’accordent sur une rénovation

Deal
Bref
le 12 Nov 2019
2
photo archives : Violette Artaud

photo archives : Violette Artaud

Après des années de négociations à huit clos, le propriétaire du marché aux puces (15e) et l’aménageur public qui construit autour un nouveau quartier, viennent de se mettre d’accord. Euroméditerranée, qui brandissait jusqu’alors la menace de l’expropriation, a finalement signé avec André Coudert un plan de rénovation lourde (lire notre dernier article sur le marché aux puces). Ce nouveau plan fait entrer en scène la Caisse des dépôts et consignations pour le financement ainsi que Constructa Asset Management qui pilotera la mise aux normes, a indiqué Laure-Agnès Caradec, présidente d’Euroméditerranée au site d’information Made in Marseille.

En terme de budget, le projet devrait être compris entre 8 et 10 millions d’euros. “Il s’agit d’une rénovation profonde du bâti, mais il n’y aura pas de destruction ni de construction, a rendu compte au média en ligne Sandra Chalinet, directrice de porte-feuille chez Constructa. Le marché aux puces sera la place du village des Fabriques [nom du nouveau quartier en construction, ndlr].” 

L’annonce de ce nouveau plan survient alors que les commerçants du marché clament depuis plusieurs mois leur inquiétude quant à leur avenir au sein du lieu. Ces derniers n’étaient jusqu’alors ni inclus ni même informé des négociations en cours. Ils craignent notamment un remplacement de leurs commerces dans une montée en gamme pour attirer une clientèle plus aisée. Le marché aux puces fait vivre des milliers de personnes qui viennent y travailler ou trouver des produits très peu chers.

“Tous les commerçants actuels resteront. Ils seront juste mieux mis en valeur, comme pour le marché de Noailles, qui n’a pas perdu son caractère ni sa clientèle populaire. Les usagers actuels continueront de venir, mais on souhaite en attirer d’autres aussi, notamment les nouveaux habitants des Fabriques”, s’est encore exprimé à ce sujet Sandra Chalinet. Reste à savoir de quel commerçant l’on parle exactement, sachant que le marché aux puces est une puissance économique pour le moins informelle. Les travaux doivent commencer en 2020.

Source : Made in Marseille

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. pierre-yves pierre-yves

    Ayant en portefeuille la gestion de la rue de la République, des Docks Village, des Voutes de la Major et maintenant du marché aux puces Constructa rivalise petit à petit avec les 2 autres foncières sur Marseille : Hammerson (les Terrasses du port) et Klépierre (Centre Bourse, Prado Shoping, Grand Littoral, CC Le Merlan et Grand Vitrolles). Comment le centre ville avec des propriétaires atomisés peut il s’en sortir?

    Signaler
  2. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    je m’aperçois que les sacs plastiques interdits pour envelopper les fruits et légumes aux puces ils ne sont absolument pas au courant!!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire