Grève dans les lycées Victor-Hugo et Saint-Exupéry pour défendre l’éducation prioritaire

ZEP
Bref
Benoît Gilles
10 Oct 2016 0

Démarré à la rentrée à Paris et en banlieue, le mouvement “touche pas à ma ZEP” s’étend à Marseille. Les personnels de Victor-Hugo (3e arrondissement) et Saint-Exupéry (15e) sont en grève ce mardi à l’appel d’une intersyndicale pour protester contre la disparition programmée des dispositifs d’éducation prioritaire. “2017 est censé être une année transitoire mais nous sommes maintenus dans le flou, explique Frédéric Salvy, conseiller principal d’éducation à Victor-Hugo. Si nous perdons le statut d’établissement en zone d’éducation prioritaire, nous perdons également les moyens qui vont avec. Cela veut dire plus d’élèves par classe, moins de possibilité de dédoubler les classes et de travailler sur les projets.” Cela signifie aussi la perte des points d’ancienneté supplémetaires dont bénéficient les enseignants qui officient dans ces lycées.

Pour l’heure, le mouvement en écho à la mobilisation parisienne ne concerne que les deux lycées d’enseignement généraux sur les trois situés en ZEP. Mais, à terme, les lycées professionnels pourraient également être concernés. “Nous allons faire le point ce lundi avec nos collègues des lycées professionnels, reprend le porte-parole des grévistes, syndiqué à la CGT. Le mouvement pourrait s’étendre aux lycées pro à la rentrée des vacances de la Toussaint.” Si le préavis de grève ne concerne pour l’heure qu’une journée, il pourrait être reconduit en assemblée générale.


A la une

Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...
Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire