En voie d’expulsion, le squat Saint-Just obtient un sursis

Revoyure
Bref
Lisa Castelly
9 Mai 2019 0

La question de l’expulsion du squat Saint-Just, demandée par le diocèse propriétaire des murs, ne sera pas traitée ce jeudi. Le tribunal d’instance a répondu favorablement à la demande de renvoi des avocats des différentes parties. Après avoir accepté les occupants tout l’hiver, le diocèse assignait plusieurs dizaines de personnes pour occupation illégale afin de pouvoir récupérer l’usage des lieux, voués à une vente prochaine. L’audience a été renvoyée au 27 juin.

Durant ce délai de plus d’un mois et demi, les familles de demandeurs d’asile et les mineurs isolés étrangers devraient pouvoir continuer à occuper les lieux, investis depuis le mois de décembre (Lire notre dernier article sur le sujet). Début avril, le conseil départemental et l’État avaient respectivement mis à l’abri 178 mineurs et 39 personnes en famille. Les personnes toujours présentes dans les lieux sont soit arrivées entretemps, soit des familles qui ont refusé les propositions de l’État faute de garanties suffisantes, notamment pour la durée de la prise en charge proposée.

« Ces familles maintiennent leur position, si de réelles propositions leur sont faites, elles accepteront », déclarait Isabelle, membre du collectif Saint-Just, devant le tribunal où les soutiens du squat et ses habitants s’étaient rassemblés. Le collectif renouvelle son appel aux dons de denrées de première nécessité et aux volontaires pour tenir jusqu’à la prochaine échéance.


A la une

Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...
La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire