Didier Raoult propose de quitter la direction de l’IHU de Marseille dans un an

Retraite
Bref
le 10 Sep 2021
3

On ne change pas un directeur comme ça. Je quitterai les fonctions de directeur de l’IHU dans un an”, assure Didier Raoult ce 10 septembre sur BFM TV. Son maintien à la tête de l’institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection doit être soumis au vote du conseil d’administration en novembre. Parmi les instances qui y siègent, l’AP-HM et Aix-Marseille université s’opposent au maintien du professeur de 69 ans. Ce dernier se montre toutefois confiant : “Le conseil d’administration ne pourra pas me dire de partir. La présidente m’a assuré de son soutien.”

La veille au soir, près de 500 manifestants sont venus apporter le leur sur les marches de l’IHU, à l’appel de Florian Philippot (Les Patriotes). À cette occasion l’avocat du professeur, Fabrice De Vizio, a également pris la parole, pendant qu’une contre-manifestation était organisée par l’artiste Keny Arkana, rapporte La Provence. “Les manifestants, ce n’est pas mon problème”, a répondu Didier Raoult durant son entretien sur BFM, au cours duquel il a par ailleurs reconnu un “effet protecteur” du vaccin contre le Covid.

Source : BFM TV

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. julijo julijo

    quelque part il a un côté naïf, un peu consternant.
    c’est quand même curieux qu’il se pose la question du changement de directeur !
    il n’avait donc rien anticipé ? pas prévu son âge avancé ? pas prévu un remplacement éventuel ? directeur ? il gérait quoi sinon dans le civil ?
    il fait partie de ces personnes qui sont indispensables…??? il y en a plein les cimetières de ces gens là.
    bizarre .

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Si c’est pour rester un an de plus dans cette ambiance irrespirable où Raoult et sa garde rapprochée insultent, doxxent, propagent des fake news, menacent et prescrivent des médocs inutiles au tarif de l’hospitalisation de jour : non, merci.

    Je pense que même au sein de l’IHU Méditerranée, certains souhaitent retrouver une ambiance de travail plus sereine.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Raoult se pense aux souks de Marrakech, il négocie sa dernière année, l’année de trop.
    Décidément les septentrnaires s’accrochent aux cocotiers.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire