Dialogue rompu entre le président d’Aix-Marseille Université et les étudiants mobilisés

Rupture
Bref
Thibault Barle
14 Mai 2018 0

Dans un long courrier électronique adressé ce soir aux personnels et aux étudiants, Yvon Berland est revenu sur les mouvements de contestation qui touchent l’Université d’Aix-Marseille (AMU). Il explique comment depuis quelques jours la confiance s’est dégradée entre l’administration et le comité de mobilisation des étudiants.

Le président d’AMU revient notamment sur des dégradations qui auraient eu lieu dans les locaux de la faculté de lettres d’Aix-en-Provence, “constatées par huissier” et sur les récentes rencontres avec les étudiants mobilisés. Yvon Berland réagi aussi au blocage de la faculté de droit de la Canebière, où devait se dérouler ce matin des examens qu’il a pris la décision d’annuler. Il justifie l’intervention des CRS tout en soulignant qu’elle s’est tenue en dehors de la fac : “Les autorités préfectorales ont dû déployer des forces de l’ordre afin d’assurer la sécurité sur la voie publique à l’extérieur du site, en dehors des locaux de la faculté“.

Pour lui, la situation “dépasse à présent totalement le cadre de la contestation universitaire” et le dialogue semble désormais rompu. “Le non-respect des engagements pris par les représentants du comité de mobilisation étudiant, alors même que l’université a toujours maintenu le dialogue et veillé à ne pas attiser les tensions, ne me permet plus d’envisager en confiance la poursuite des échanges“. En conclusion, Yvon Berland assure de sa détermination à maintenir la tenue des examens ainsi que d’assurer la sécurité des étudiants et du personnel.

0
commentaires

A la une

Le parc national des Calanques fait tout un plan de ses merveilles et horreurs sous-marines
Le plongeur remonte sur le bateau et attrape sa feuille blanche et une règle. Il fait un croquis des reliefs marins avant de replonger...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
Pourquoi l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche traîne
Les commerces de l'escale Borély passent une nouvelle saison sans pouvoir ouvrir le dimanche. Le centre commercial du Prado connaît un premier été sans...
En période de pic comme le reste du temps, Marseille à la traîne pour réguler la voiture
Pendant deux semaines, la donne a changé. Pour décourager les visiteurs de passage de circuler en voiture, le tarif des horodateurs a été doublé,...
Après des mois de conflits, la cession du McDonald’s Saint Barthélémy frôle le drame
Sur la terrasse du McDonald's de Saint Barthélémy, ce mardi après-midi, le temps s'est comme arrêté. Une trentaine de salariés de ce fast-food des...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire