Des demandeurs d’asile campent devant la préfecture

Tentes
Bref
Lisa Castelly
11 Déc 2017 0

Une petite dizaine de tentes se sont installées sur la place Félix-Baret dimanche soir, après une marche organisée dans la journée autour des droits des demandeurs d’asile. Tous demandeurs d’asile sous procédure Dublin, cette trentaine d’hommes venus de différents pays demandent à pouvoir effectuer leur demande d’asile en France, et non pas en Italie, où ils ont laissé leurs empreintes malgré eux, expliquent-ils. Dans l’attente de leur renvoi de l’autre côté des Alpes, certains ne sont pas logés du tout, d’autres sont dans des centres à Gémenos et Vitrolles.

Le chef de cabinet du préfet est venu à la rencontre des manifestants ce lundi après-midi. “Il leur a dit qu’il fallait accepter leur situation et la procédure Dublin”, résume une militante du collectif Al-Manba présente sur place. Interrogé lors de sa première conférence de presse, le nouveau préfet tout juste arrivé Pierre Dartout a commenté : “Ils ont vocation à retourner dans le pays où ils ont fait leur première demande d’asile. Ils sont logés dans des centres Prahda (comme celui de Gémenos, ndlr) qui offrent des conditions acceptables. Notre politique c’est d’assurer une fluidité permettant le départ de ceux qui ont fait leur première demande d’asile ailleurs.” Les campeurs, eux, sont prêts à passer une nouvelle nuit sur place pour être entendus.


A la une

Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...
La Ville offre une nouvelle unité d’hébergement d’urgence, à l’État de payer le reste
Jean-Claude Gaudin signait mercredi le bail emphytéotique de la future unité d'hébergement d'urgence qui doit voir le jour en 2021. Réalisée par le groupe...
Cinq copropriétés marseillaises passent en “priorité nationale”
Vestige du marketing immobilier des années 60, les grandes copropriétés marseillaises ont souvent le mot "parc" affilié à leur nom alors qu'elles n'offrent souvent...
Coup d’arrêt pour le projet d’extension de Plan-de-Campagne
L'affaire était déjà mal embarquée, la voilà plombée. Après un premier avis défavorable de la commission départementale d'aménagement commercial en juin, l'échelon supérieur, la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire