Une chèvrerie communale à Septèmes-les-Vallons

Débroussailler
Bref
Lisa Castelly
16 Avr 2018 2

C’est un équipement communal peu habituel qui a été inauguré samedi à Septèmes-les-Vallons. La commune ne se trouve pas vraiment en zone rurale, mais elle vient d’installer une chèvrerie sur son territoire, peut-on lire dans La Marseillaise. La commune a recours depuis plus de trente ans à un troupeau de chèvres pour le débroussaillement des zones forestières en prévention des risques d’incendies. Elle a désormais décidé de leur offrir un lieu de vie flambant neuf, une bâtisse de 469 mètres carrés en bois des Alpes certifié.

En plus d’accueillir le troupeau, le lieu aura une visée pédagogique. Les caprins, des chèvres du Rove choisies pour leur morphologie plus haute, et donc plus adaptées aux reliefs locaux, pourront être, à terme, mis à disposition des citoyens ayant des obligations de débroussaillement.

2
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
  1. CAN L2CAN L2

    La commune de Septèmes participe ainsi dans la mesure de ses possibilités à l’amélioration de la qualité de l’air alors que le SDIS avec ses brûlages dirigés dérogatoires contribuent à porter préjudice aux habitants des bdr.
    Une brigade caprine au sein du Service Départemental d’Incendie et de Secours des Bouches du Rhône serait-elle une partie de la solution ?

    Signaler
  2. corsaire vertcorsaire vert

    Géniale l’idée !!! et encore plus sa concrétisation .
    Ah! la brousse du Rove ….c’est ma madeleine ….

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire