Changement de direction en catimini à l’hôpital Nord

Discretion
Bref
Lisa Castelly
10 Fév 2017 0

La CGT de l’hôpital Nord a eu la surprise de découvrir que la structure avait changé de directeur, sans aucune information préalable. Les représentants du syndicat ont en effet pris connaissance du départ de Gilles Halimi et de son remplacement par Magali Guerder en recevant « le nouvel organigramme » de l’assistance publique des hôpitaux de Marseille. Un changement important que l’AP-HM n’a pas démentie à nos confrères de La Marseillaise, estimant qu’il s’agissait là d’une « rotation normale ». Le syndicat y voit plutôt un débarquement en catimini, pour un directeur qui aurait peut-être trop eu « à cœur de défendre l’hôpital » et pas assez appliqué les « directives » venues de sa hiérarchie.

Pour la CGT, ce changement à la hussarde est à mettre en lien avec un « démantèlement programmé » de l’hôpital Nord, où « les services ferment les uns après les autres, les gens sont invités à aller ailleurs ». Il s’inscrit aussi dans un contexte de négociations tendues, puis rompues, autour du plan d’économies de la direction.

0
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Le suicide d’un cadre de Lidl à Rousset résonne jusqu’à l’Assemblée...

C'était le 29 mai 2015. Yannick Sansonetti, 33 ans, était retrouvé mort, suicidé dans un atelier frigorifique des entrepôts Lidl situés à Rousset où...

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire