Manifestation des centres sociaux devant l’hôtel de région

Colère
Bref
Lisa Castelly
7 Déc 2017 0

Près de deux cents personnes, venues du département mais aussi du Vaucluse manifestaient ce jeudi matin devant l’hôtel de région, pour dénoncer la fin des financements accordés par la collectivité au centres sociaux. La région, toujours membre de la convention des centres sociaux, au même titre que la Ville ou le département, a en revanche mis fin à sa participation financière aux frais de fonctionnement.

« Depuis cet été, la région a fermé tous les robinets, explique Joseph Richard-Cochet, délégué départemental de l’union des centres sociaux des Bouches-du-Rhône, mais on observe aussi dans tous les centres un désengagement de la région sur les projets liés à la politique de la Ville. La région nous dit qu’elle va continuer de financer certains projets en lien avec ses compétences, mais pour le moment, on ne voit rien du tout. C’est une menace directe pour les centres sociaux qui sont déjà dans le rouge, on nous demande de remplir nos fonctions avec de moins en moins de moyens ». La part de financement de la région pour les centres sociaux des Bouches-du-Rhône s’élevait à 700 000 euros annuels auparavant. Une délégation attendait d’être reçue par l’équipe du président de région, et demande à le rencontrer en personne.

0
commentaires

A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire