Les centres sociaux manifestent pour dénoncer les réductions de leurs budgets

Rabotés
Bref
Lisa Castelly
11 Oct 2017 1

L’union des centres sociaux (UCS) des Bouches-du-Rhône manifestait mardi devant les locaux de la caisse d’allocations familiales (CAF) pour dénoncer « l’austérité budgétaire » qui touche son secteur. Au même moment, dans les bureaux de la CAF, se réunissaient les représentants des collectivités locales partenaires de la convention cadre qui régit les financements des centres sociaux. « Régulièrement depuis le printemps dernier, les mauvaises nouvelles tombent comme autant de couperets », dénonce l’UCS par communiqué. Après les inquiétudes au sujet des financements du plan Ayrault et la réduction des emplois aidés, la fédération pointe comme dernière menace en date le désengagement de la région de cette convention. La collectivité, en cessant sa participation financière provoquera une baisse, légère mais réelle, des budgets de fonctionnement.

Contactée, la région confirme par une réponse écrite son désengagement et précise n’être « plus en mesure d’accompagner les centres sociaux dans l’attribution de dotations forfaitaires de fonctionnement ». L’institution déclare se recentrer sur les compétences qui lui sont propres, et dont l’action sociale ne fait pas partie. « Seuls les centres sociaux des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse bénéficiaient de cet accompagnement », ajoute le communiqué pour justifier le retour à un traitement « équitable » pour les autres départements de la région.

1
commentaires

A la une

Le suicide d’un cadre de Lidl à Rousset résonne jusqu’à l’Assemblée...

C'était le 29 mai 2015. Yannick Sansonetti, 33 ans, était retrouvé mort, suicidé dans un atelier frigorifique des entrepôts Lidl situés à Rousset où...

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...
  1. saveria555 saveria555

    Oh le bel argument qui pue son hypocrite, la Région se soucierait d’égalité entre les territoires!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire