Les centres sociaux s’inquiètent de la fin des actions pour la jeunesse du plan Ayrault

Actualité
Lisa Castelly
21 Juin 2017 0

Il y a trois ans, le pacte de sécurité et de cohésion sociale pour Marseille, voulu par Jean-Marc Ayrault, permettait, entre autres choses, l'embauche de 46 animateurs jeunesse dans les centres sociaux de la ville. Alors que les financements, prévus pour durer trois ans arrivent à échéance, les centres sociaux sont sans réponse sur les suites à donner à leurs missions.

Le centre social de Malpassé. (Image LC Marsactu)

Il y a près de quatre ans, l’État et les collectivités signaient, non sans querelles pré-électorales, un pacte : dans un contexte de mobilisation d’un collectif d’habitants autour des règlements de comptes, ils s’engageaient à financer un ensemble de mesures censé répondre à « l’urgence » dixit le premier ministre de l’époque Jean-Marc Ayrault, à côté des grands […]

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? Identifiez-vous pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal




Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire