Boues rouges : Matignon dément tout « ordre au préfet »

Ricochet
Bref
le 30 Déc 2015
0

Après l’autorisation par le préfet des Bouches-du-Rhône de rejets polluants en Méditerranée par l’usine Alteo de Gardanne, les services du premier ministre se retranchent derrière les avis rendus, notamment celui du conseil supérieur de prévention des risques technologiques. « Il n’y a pas eu d’ordre du Premier ministre au préfet. La procédure est claire. Matignon, qui suit ce type de dossier complexe, a confirmé au préfet qu’il n’y avait pas d’objection à suivre l’avis de la commission d’experts« , a déclaré Matignon à l’AFP.

Hier, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal dénonçait « une mauvaise décision qui est essentiellement suscitée par le chantage à l’emploi » et assurait que « l’ordre est venu du Premier ministre au préfet, direct ». Matignon confirme toutefois la position favorable d’Emmanuel Macron, avec qui l’industriel avait obtenu un rendez-vous : c’est « un cas relativement classique de désaccord entre deux cabinets ministériels, ceux de l’Économie et de l’Écologie ». Désaccords que le premier ministre est tout aussi classiquement chargé de trancher…

Source : AFP

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire