Benoît Payan représentera le PS dans le projet d’union de la gauche à Marseille

Liste
Bref
le 24 Juil 2019
29

Mardi soir, le parti socialiste a donné mandat à Benoit Payan pour négocier l’union des partis de gauche à Marseille, lit-on dans Le Figaro. Pierre Jouvet, président de la Commission nationale d’investiture (CNI), annonce à l’AFP que Benoît Payan représentera les socialistes et mènera tous les échanges “permettant d’aboutir à la démarche de rassemblement des collectifs citoyens et des partis de gauche et écologistes.” Le président de la commission précise cependant que le PS n’exige pas pour autant la tête de liste.

Cette décision fait suite à un appel pour un “mouvement unitaire”, signé notamment par Benoît Payan (PS), Jean-Marc Coppola (PCF), Michèle Rubirola (EELV), Sophie Camard (LFI) ainsi que des membres de la société civile. “Le parti ne veut ni se substituer à cette démarche, ni lui imposer cette chose. C’est juste la confirmation que le PS se met au service d’un rassemblement, qu’il apporte son soutien à une démarche différente de ce qui est fait d’habitude”, commente Benoît Payan auprès de Marsactu.

Celui qui est président du groupe socialiste au conseil municipal obtient donc l’aval du national, tandis que certains poids lourds locaux du parti, comme Samia Ghali, Patrick Mennucci ou Henri Jibrayel n’ont pas signé l’appel. “Le moment de la clarification va venir. Pour moi, le choix est très clair : l’unité des forces politiques et citoyennes de cette ville”, estime-t-il.

avec Jean-Marie Leforestier

Actualisation à 17h20 : ajout de la réaction de Benoît Payan

Source : Le Figaro

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Opiniatre Opiniatre

    Le PS tourne la page Guérini, Jibrayel et autres, et met de côté Samia Ghali qui avance en solo et louche plutôt vers Macron ou Muselier, voilà une bonne nouvelle. Benoît Payan a l’air bosseur, il connaît tous les dossiers de la Ville en tant que président de groupe d’opposition, un bon profil de rassembleur. Il n’est ni médiatique ni grande gueule, cela peut être plus un avantage qu’un handicap dans cette période de défiance généralisée envers la démocratie représentative. A suivre de près.

    Signaler
    • Raymond Dayet Raymond Dayet

      Tu parles, Benoit Payan est le prototype même de l’apparatchick du PS qui ne s’est d’ailleurs pas trompé en le désignant pour les petits arrangements entre partis. Il essaie de se donner un côté jeune et neuf mais ce Monsieur est dans tous les coups du PS depuis 20 ans. Il a fait quasiment tous les courants du PS, sautant d’une écurie à l’autre au gré des forces des uns et des autres: Vauzelle, Guerini, Caselli, Carlotti. Il a été très, très proche des Guerini pendant des années avant de se réfugier chez Carlotti quand il a vu que ça sentait le roussi. Il a été collaborateur de Carlotti au gouvernement Hollande. Il a été parachuté sur les listes de Sylvie Andrieux dans le 13/14 en 2008 et n’a quasiment jamais mis les pieds dans ce secteur qu’il ne connaissait pas . Les habitants de ces quartiers ont le sentiment d’avoir été plus que bernés et ne veulent plus en entendre parler. Et maintenant, il se dit même que sa compagne a été embauchée par Martine Vassal! Vous pensez que c’est avec ça que vous allez construire le renouveau. Ce sera difficile de berner les gens à ce point.

      Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      “Et maintenant, il se dit même que sa compagne a été embauchée par Martine Vassal!”
      Il s’agit d’une rumeur colportée avec insistance par le commentateur “lilicub”, quitte à attribuer à Marsactu l’origine de cette “information”. Il n’en est rien et nous n’avons pour l’heure eu entre les mains aucun élément factuel pour appuyer cette affirmation maintes fois répétées.

      Signaler
  2. Dark Vador Dark Vador

    “Poids lourds locaux du parti”… Plus si lourds que cela. Ils ont eu leur heure de gloire, certes, mais depuis quelques années la flamme est retombée. Ils ne représentent plus qu’eux-mêmes. Je mets aussi beaucoup d’espoir en Benoît Payan.

    Signaler
  3. leravidemilo leravidemilo

    @ opiniâtre; On vous a compris, et depuis déjà quelques temps, pour suivre de près, et même de très près, les aventures de M Payan, on peut compter sur vous, sur vos interprétations, sur interprétations, d’une lourdeur un peu épaisse, tendant toutes à nous faire voir la nouveauté, là ou elle a le plus grand mal à se nicher.
    Ainsi donc, le P”S” tendance canebière, mandate quelqu’un pour parler en son nom (Kolossale nouvelle!), et ce n’est pas Mennucci, ni Jibrayel, ni… Et donc le P”S” écarte des gens soit que les électeurs ont déjà écarté, soit, pour certains, que leurs actes et l’intérêt qui prête la justice ont également écarté, soit comme S Ghali qui se sont “écartés” tout seul en partant en solitaire et en ne renouvelant pas sa carte au parti, après quelques décennies (Cf ses propres déclarations).
    Et ainsi peut débuter le profilage de votre poulain favori, de “son air bosseur” à son absence de “grande gueule”… pour aboutir invariablement à son look de “rassembleur”…
    Ce qui est rassembleur, ce n’est pas M Payan, ni Tartenpion d’ailleurs, c’est la démarche entreprise par les quatre organisations (à des degrés fort divers ailleurs) et le texte de positionnement auquel elle a donné lieu.Il vous le dit d’ailleurs : “le moment de clarification va venir”, “le parti de met au service du rassemblement”… et il est mal établi que vos interprétations rendent service à qui que se soit, ni même au concerné.
    Vous savez, en politique, quand on affirme ad nauseum qu’on tourne la page, c’est qu’on a bien des choses à faire oublier, ça en devient vite suspect, et il arrive souvent qu’un vent capricieux retourne les pages en s’arrêtant aux plus gênantes. Et, sur Marseille, ce parti à bien des choses à faire oublier. N’aggravez pas son cas…

    Signaler
    • lilicub lilicub

      “Ce qui est rassembleur c’est la démarche entreprise par les quatre organisations… ”
      Cette même démarche qui a permis à ces quatre organisations (et à une partie de la société civile) de fermer les yeux de 1997 jusqu’en 2012 sur les systèmes mafieux mis en place par les Guérini et quelques caciques de la fédération PS des BdR. Mais comme Hollande interrogé à ce sujet sans grande conviction par Mediapart durant la campagne présidentielle 2012, ces 4 organisation pourront dire sans rire qu’elles ne savaient pas, qu’elles n’avaient rien vu venir…etc…

      Signaler
  4. M M

    Cette union ne marchera pas…
    Trop de clientélisme pour que les citoyens y croient

    Quand je lis “l’unité des forces politiques et citoyennes de cette ville” j’interprète plutôt comme “l’entubage des forces citoyennes par les politiques de cette ville”

    Signaler
  5. Opiniatre Opiniatre

    Je vois que certains dézinguent à tout va ou règlent des comptes. Ils ont leurs raisons, mais je ne vois pas bien où cela mène, à part à une multiplicité de listes qui seront balayées par le RN, LR ou LREM.
    Je prétends effectivement que quand Michèle Rubirola plaide l’unité pour amarrer EELV, quand Jean-Marc Coppola joue dès le début le rassemblement, quand Sophie Camard fait entrer les Insoumis dans une discussion collective, quand Olivia Fortin et Mad Mars précisent leur positionnemnt au sein d’un collectif, et quand le PS s’appuie sur Benoît Payan, les choses avancent dans le bon sens. En tous cas, le seul qui je comprenne la finalité.

    Signaler
    • Raymond Dayet Raymond Dayet

      Vous vous rendez compte de votre constat qui est en lui seul révélateur d’une démarche perdue d’avance et
      – Michèle Rubirola ( que personne ne connait, qui malheureusement ne représente qu’elle même et ne parle qu’en son nom) appelle à une unité dont EELV jne veut pas. Ils ont déja dit qu’ils ne feront pas d’alliance a

      Signaler
  6. Manipulite Manipulite

    Cette quête de pureté absolue à gauche a quelque chose de naïf voire d’émouvant.
    “La politique c’est comme l’andouillette ça sent toujours un peu la m…”disait le président Herriot. A Marseille comme ailleurs.
    Dès qu’un nom sort il est démoli dans la demi seconde par ceux-là même qui appellent au rassemblement. On n’est pas sortis des ronces. Surtout que les requins à la façon Ghalli, Guérini et consorts savent manœuvrer. Eux.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      C’est peut-être naïf, ce n’est pas émouvant, tout juste pathétique.

      Je ne suis ni pour, ni contre M. Payan, bien au contraire : je ne le connais pas. Mais cette atmosphère qui sent la poudre, avec ces mitraillages qui visent toutes celles et tous ceux qui essaient de construire quelque chose à gauche pour 2020, signifie probablement que certains trouvent confortable d’être dans l’opposition et entendent y rester. Vu le champ de ruines que laisseront Gaudin et son gang, ils n’ont peut-être pas tort… En revanche, sur l’angle d’attaque qui consiste à affirmer que “il se dit même que sa compagne etc.”, ils ont totalement tort.

      Ceux qui pensent que la vraie gauche, la pure, celle qui dispose d’une appellation d’origine contrôlée et du label “bio”, doit s’affranchir de toutes celles et tous ceux qui ont un passé de plus de six mois, et faire désigner un candidat anonyme à la mairie par une assemblée populaire autogérée de 200 personnes votant à main levée, n’auront aucun mal à faire 2 % des voix. Et après ? Après, nous aurons Martine Gaudin, voire Steph Raciste à la mairie.

      Signaler
  7. marianne13 marianne13

    Ancienne militante PS, je confirme les propos de Raymond Dayet concernant Benoit Payan qui faisait aussi partie des soutiens à Strauss6Khan … pas vraiment le courant le plus à gauche du PS ! Point d’idéologie dans tout cela, l’essentiel étant de tenter de sauvegarder l’avenir de personnalités politiques de la gauche marseillaise..

    Signaler
    • lilicub lilicub

      Il y a fort à parier que Payan (ex-guériniste et ex-Strauss-Khanien) avance masqué au profit de LREM.. Il n’y a qu’à voir comment Macron candidat est venu adoubé Guérini pour commencer le recyclage en tentant d’effacer l’héritage du mafieux (1)… un peu comme il fit pour Hollande. La démocratie en marche et à grand pas….

      (1) On attend toujours d’ailleurs l’article poussé de Marsactu sur ce fait: Macron candidat déclaré venant à Marseille et reçu par Nono. Ghali et Mennucci prêts à s’abonner ad vitam aeternam à Marsactu si celui-ci investigue à ce sujet.

      Signaler
  8. Raymond Dayet Raymond Dayet

    désolé, je finis mon commentaire:
    donc, votre propre constat Opiniatre:
    – Madame Rubirola qui parle dans le vide et uniquement en son nom personnel en appelant à l’unité son parti, EELV, qui ne veut pas entendre parler d’un accord avec le PS et LFI. Sans espoir.
    – Sophie Camard qui a été désavouée par la base de LFI qui ne veut pas non plus d’un accord avec le PS et EELV. Elle aussi parle en son nom propre, avance en force avec quelques appuis parisiens et sans soutien des militants. Bel avenir!
    – Jean-Marc Coppola, patron du PC depuis 20 ans et qui voit dans cette auberge espagnole la possibilité de sauver ce qui reste du PC et par la même son poste d’élu
    – Benoit Payan, membre du bureau national du PS et dont le ” parcours politique” commence à remonter à la surface
    Les pauvres collectifs, ou tout du moins certain d’entre eux, sont manipulés et vont perdre toute crédibilité dans cette armée mexicaine.
    A part sauver les mandats de quelques individus ( toujours les mêmes ), on voit pas bien où tout cela conduit?

    Signaler
  9. Tarama Tarama

    Il n’y a pas de gauche dans cette ville alors que la droite est en ruine.
    Nombre de personnes citées dans les commentaires sont responsables de cela. Cela vaut aussi pour les puristes autogérés qui ne fédèrent qu’eux-mêmes et même pas leur assemblée de 200 personnes, comme le dit électeur du 8ème.
    Des gens comme Sophie Camard ont bien du courage d’essayer d’avancer dans ce cloaque.

    Que la droite ait toutes ses chances, que le FN soit en embuscade après un règne Gaudin d’une médiocrité sans nom est une pierre de plus dans le jardin des “particularités” marseillaises.
    “A jamais les premiers” comme dirait l’autre.

    Signaler
  10. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Le niveau des commentaires : “il se dit que sa compagne…”, “il y a fort à parier qu’il roule pour…”

    Et en dehors des insinuations et des attaques ad hominem, y a-t-il des faits et des arguments ?

    L’atmosphère de ces municipales s’annonce étouffante si même dans les commentaires des articles de Marsactu, le débat sur les idées est remplacé par le procès des candidat•e•s.

    Signaler
    • lilicub lilicub

      @electeur du 8e, il semble qu’une réalité vous dérange.. Pourtant le fait est que Macron candidat à la présidentielle 2017 a effectué son 1er déplacement “officiel” à Marseille et il est venu adouber Guérini… C’est à se demander si ce dernier détient toujours les clés de la cassette où sont planqués tous les fonds publics détournés dans le cadre de marchés publics. Un futur président qui vient déférer devant un multi mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec le grand banditisme notamment … il n’y a qu’en France qu’on peut voir ça.

      Signaler
    • Raymond Dayet Raymond Dayet

      L’important est de savoir si c’est vrai , c’est tout. La vérité est toujours bonne à savoir surtout quand on doit donner un mandat à quelqu’un. Je ne vois pas ce qu’il y a de dérangeant ou d’étouffant à vouloir connaitre la réalité de faits qui, c’est le moins qu’on puisse dire, viendra éclairer l’opinion des gens. c’est aussi la vocation d’un médias comme Marsactu.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Aucune réalité ne me dérange. Mais j’ai toujours pris soin de distinguer les réalités des rumeurs, des suppositions et des médisances.

      Ce n’est pas parce qu’un quidam anonyme écrit que “il y a fort à parier que Benoît Payan est un alien au service de Dark Vador” que c’est une réalité.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      J’ajoute que je n’ai pas attendu @lilicub pour être au courant de ce que Macron avait rencontré un peu trop de guérinistes lors de son meeting de candidat à Marseille, ce qui lui a d’ailleurs été vertement reproché (https://lelab.europe1.fr/macron-critique-pour-setre-entoure-de-proches-de-guerini-lors-de-son-deplacement-a-marseille-2904380).

      Mais ici, il est question de Payan, pas de Macron, et inventer des hors sujets sur Guérini en marge d’à peu près tous les articles de Marsactu est un peu étrange…

      Je repose ma question : le chien Saucisse était-il un proche de Guérini ?

      Signaler
    • lilicub lilicub

      Ce qui est hors sujet c’est le chien saucisse dont je n’ai cure. Etre au courant d’un fait en relatant un article, c’est bien.. formaté. mettre en perspective le fait c’est mieux; cela permet de passer du statut de lecteur à celui de citoyen qui s’autodétermine..sans faire diversion.
      Cher @electeur du 8e, ce qui caractérise le système mafieux, c’est sa rémanence, et sa capacité à s’implanter durablement.. Malheureusement pour nous à Marseille.
      Que vient faire Payan ? Il a tout simplement côtoyer Guerini mais il a dû se boucher le nez et les oreilles, se bander les yeux… Quant à Macron, il chapeaute …pour recycler les déchets du PS en pratiquant un peu de greenwashing. Ce qui l’intéresse? Demandez à Guerini s’il tient Macron par les couilles comme dirait Griveaux (tiens donc un ancien Strauss-Khanien comme Payan).

      Signaler
  11. Raymond Dayet Raymond Dayet

    cher Electeur du 8e,
    ce qui est important en politique, c’est la sincérité de l’engagement, le travail réalisé pour les habitants durant son mandat et la non compromission. Il est donc fondamental de savoir à qui nous avons à faire lorsqu’on nous présente une “démarche d’union” qui se veut neuve, citoyenne, en dehors des codes classiques de la politique et qui a pour ambition de régénérer Marseille! Puisqu’on nous présente cette démarche comme unique, exceptionnelle, n’ayant jamais eu lieu et symbolisant à elle seule le renouveau, nous sommes bien obligés de regarder qui se cachent derrière cette belle carte postale pour savoir si nous pouvons y croire.? Or, je continue à dire qu’il y a tromperie sur la marchandise quand on s’aperçoit que les principaux acteurs sont tous des élus qui sont là depuis la nuit des temps et englués dans le système: Coppola, Camard, Payan, Poncet-Ramade, Rubirola, Benmarnia qui ne constituent que la partie immergée de l’iceberg … D’ailleurs, il est très rigolo de constater que la plus part de ces gens étaient déjà présents sur les listes de Guerini en 2008 lorsque celui-ci avait (déjà) fait l’union de la gauche. Cela fait 11 ans, c’est dire si tout cela n’a rien de nouveau!!! Et cela me parait effectivement important de savoir, dans un souci de transparence qui semble fonder cette appel à l’union, si il est vrai que la compagne de Benoit Payan a été embauchée récemment par Martine Vassal. Car de 2 choses l’une: soit cela est faux et c’est bien de le savoir pour que cette fake new soit combattue et je serai le premier à le faire; soit cela est vrai et dans ce cas là cela pose un vrai problème car, au delà du caractère insupportable de ces petits arrangements entre amis qui sont à l’opposés de la démarche qui nous est vendue, quelle liberté d’action et de combat aura alors un candidat dont la compagne a été embauchée par son adversaire?
    C’est pour cela, cher Electeur du 8e, que ce genre de question est importante car elle permet de mieux comprendre, ne pas se tromper et de mieux fonder son engagement. Merci en tous cas à Marsactu de nous permettre d’avoir ce genre de débat.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Bien sûr que le débat est sain. Mais je considère cependant que la conjointe de Payant, dont j’ignore tout, est une adulte libre de ses opinions, de sa carrière professionnelle et de ses choix. Ce qu’elle fait de sa vie m’est totalement indifférent.

      Je ne vois pas pourquoi la conjointe d’un homme politique devrait avoir les mêmes opinions que lui et mettre sa carrière dans les roues de la sienne. Exigerait-on cela du conjoint d’une femme politique ?

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Vous avez tout à fait raison, @lilicub.

      Il est grand temps que vous deveniez actionnaire majoritaire et rédacteur en chef de Marsactu, pour en faire enfin le journal d’investigation dont vous rêvez, spécialisé dans l’analyse des fréquentations et de la vie privée des personnalités politiques locales (beurk).

      Et pour diffuser mieux la petite musique du “tous pourris” que vous fredonnez si bien, pour le plus grand profit d’un bord politique bien identifié.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Quel talent pour tout mélanger, amalgamer, passer d’un hors sujet à l’autre. “Tous pourris”, vous dis-je. CQFD.

      Signaler
    • lilicub lilicub

      A cours d’arguments, @électeurs du 8e nous en remet une couche dans le “tous pourris”… une dialectique qui ouvre de bien tristes tropiques… Mais les systèmes mafieux, eux ont de beaux horizons marseillais devant eux..

      Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      “Et maintenant, il se dit même que sa compagne a été embauchée par Martine Vassal!”
      Il s’agit d’une rumeur colportée avec insistance par le commentateur “lilicub”, quitte à attribuer à Marsactu l’origine de cette “information”. Il n’en est rien et nous n’avons pour l’heure eu entre les mains aucun élément factuel pour appuyer cette affirmation maintes fois répétées.

      Signaler
  12. Raymond Dayet Raymond Dayet

    Electeur du 8e,
    bien sur que chacun mène sa carrière comme il l’entend. Ce qui pose problème en l’espèce, c’est que Martine Vassal embauche à quelques semaines de la campagne la compagne de l’un de ses opposants. Plusieurs questions se posent alors:
    – d’abord, s’agit-il d’une mutation classique d’une fonctionnaire passant d’une collectivité une autre ( ce qui à la limite pourrait se concevoir ) ou est ce une embauche contractuelle qui est à la discrétion complète de la Présidente et qui pose alors de vraies questions?
    – ensuite, on est dans la continuité des pratiques et petits arrangements qui ont fait tant de mal à Marseille. Cela nous montre que le clientélisme peur prendre plusieurs formes
    – après, comment, dans de telles conditions, être en capacité de jouer son rôle d’opposant et mener un combat électoral lors qu’on est redevable
    – enfin, quoi qu’il en soit, si on veut incarner une autre façon de faire de la politique et rompre avec l’ancien temps, on ne peut accepter de se mettre dans ce genre de situation de dépendance et de mélange des genres. La nouvelle politique impose aussi de savoir résister pour ne pas se retrouver engluer dans la compromission.
    Et je précise que cette exigence doit s’imposer autant aux hommes conjoints qu’aux femmes conjointes. Cela n’a rien avoir avec le sexe des uns et des autres mais à la conception qu’on se fait de la vie publique et politique.
    – ensuite, comment dans ces conditions, tre libre dans de telles circonstances

    Signaler
  13. Raymond Dayet Raymond Dayet

    Electeur du 8e,
    Si la compagne de Benoit Payan a bien été embauchée par Martine Vassal, c’est encore un sale coup porté à la gauche qui va être une nouvelle fois discréditée par des pratiques de l’ancien temps. Nous aurons sans doute des informations prochainement pour savoir si cela est vrai et dans quelles conditions ce recrutement a eu lieu. Ce qui reste certain, c’est que si c’est vrai cela enlève toute crédibilité et légitimité à Benoit Payan qui faisait tout pour faire oublier son parcours ancien et sinueux dans le PS avec les Guérini, Andrieux et consorts. Il a beau tout faire pour se présenter comme quelqu’un de neuf et nouveau, il est rattrapé par ses anciennes pratiques et ses anciens réflexes de l’ancien monde. Le naturel revient au galop et la vérité éclate toujours. Ceux qui ont signé le fameux appel de al gauche vont se réveiller avec la gueule de bois et la bouche pâteuse. Payan va se traîner cette histoire comme un boulet pendant toute la campagne et plomber toute la gauche

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire