Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais

Reportage
Myriam Léon
22 Mai 2019 5

Au 11 rue d’Aubagne, le bailleur social Marseille Habitat loue le pas de porte à l’épicerie fine L’Idéale. Dans le reste de l’immeuble, les locataires vivent avec des étais à tous les étages. Dans les combles, un studio penché donne parfois l’impression d’embarquer dans un bateau. Son habitante devrait déménager bientôt, rien n’est moins sûr pour les autres.

“Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche.” Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles, un studio sous les combles au sixième étage du 11 rue d’Aubagne. À première vue, l’immeuble est plutôt coquet avec sa façade bien blanche et l’épicerie fine L’Idéale en pas de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Profitez de notre offre découverte 1 euro le 1er mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Myriam Léon

Articles du même auteur



A la une

Adoubé par la droite, Guy Teissier ne voit que lui-même pour garder le 9/10
9/10. Légèrement stylisés, les deux chiffres clés apparaissent sur l'invitation comme sur le pupitre. Ce lundi soir, au Cabot, Guy Teissier inaugure une permanence,...
Soutenue ni par le ministère, ni par le maire, la salle d’injection marseillaise s’éloigne
"Pour l'instant, la décision, c'est que l'on n'ouvre rien." La phrase prononcée par Jean-Claude Gaudin ce lundi matin en conseil municipal vient repousser, une...
Les dossiers chauds du conseil municipal du 17 juin 2019
"Foisonnant, touffu... Un vrai jeu des sept familles avec du financier, des infrastructures, de l'école, de la santé, du sport, des parcs et des...
Enquête judiciaire : six membres de la vieille garde de Gaudin vont quitter la mairie
Une nouvelle fois, la visite de gendarmes au sein des services municipaux a des conséquences immédiates et ce, bien avant l'issue de l'enquête préliminaire...
“Difficile de séparer l’impact du nouveau rejet en mer d’Alteo et celui des boues rouges”
La semaine dernière, le CSIRM, le comité de surveillance et d'information sur les rejets en mer d'Alteo, a transmis au préfet un rapport de...
Marseille se met à la vignette anti-pollution mais ne s’en servira presque jamais
Attendue depuis plusieurs années, la petite carte a fait son apparition dans les arrêtés préfectoraux publiés début juin. On y voit une petite zone...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire