Arnaud Montebourg ce midi chez Dimanche + " Guérini n'est pas mon ennemi, c'est la corruption mon ennemie"

À la une
le 6 Nov 2011
6

Arnaud Montebourg était ce midi l’invité de Anne-Sophie Lapix à Dimanche + sur Canal. C’était un peu Ken et Barbie. Bon blague à part, on a eu le désormais traditionnel sujet sur la sécurité à Marseille avec aussi un joli casting, Gaudin, Ghali, Mennucci, Barles, l’imam frontiste… Le bourguignon a promis un peu plus tôt dans l’émission qu’il reviendrait à Gémenos voir les « Fralibs » et s’est rappelé au bon souvenir de Jean-Noël Guérini. Allez, magnéto pour ceux qui étaient partis pique-niquer à la plage ce matin :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Ricou 24. Ricou 24.

    J’ai le plus grand mal à comprendre que cet homme,qui se croit bien informé des résultats de l’enquête et des futurs résultats de futurs jugements devant un tribunal,puisse être tombé dans le piège du Muselier depuis 2009 et la manipulation du Parquet et depuis aout 2011.
    Il est trop affuté pour ne pas connaitre les rouages de la justice,de son obéissance au pouvoir en place.
    C’est vrai qu’il est l’ami de Gattegno, le piètre journaliste du Point,lui même ami de Muselier,
    Il étaient tous les trois,ensemble au mariage de le fine plume.
    Arnaud a aussi bossé avec le juge d’instruction sur les paradis fiscaux (Monaco).
    Tout çà fait une bouillie intellectuelle qui est à l’image de tous ce beau monde.

    Pauvre époque.

    Ricou 24.

    Signaler
  2. Richebert Richebert

    … à midi, et non pas ce midi.
    Dans Marsactu, on ne saurait s’exprimer comme les gens de TF1!

    Signaler
  3. Ayu84 Ayu84

    Excellente remarque M. Charlessxx. Notre ami Ricou 24 tente à chaque article mettant en cause son poulain de nous emmener sur de potentielles nouvelles histoires ou de nouveaux ragots.

    M. Ricou 24, vous qui vivez visiblement otut cela “de l’intérieur”, comprenez que nous sommes loin de vos potins, de vos histoires et de vos magouilles, tout aut

    Signaler
  4. Ricou 24. Ricou 24.

    Cher Charlessxx,

    Je suis simplement “un observateur éclairé”,un ami d’Alexandre,son ami,et je suis fidèlement et heureux.

    Je ne suis pas socialiste,pas salarié,mais je ne pas laissai dire et écrire des tas de conneries.

    Certes je suis seul,beaucoup sont partis,le mouvement est contraire mais moi je suis là et bien là…….tous les jours,ici et là.

    Vous êyesement uns de ses mauvais esprits,certains de tout,parfois même du contraire,qui pardonne rien,qui punit ,mais qui ne voit pas qu’à côté de lui çà pu,car çà pu dans les tiroirs de vos amis.

    Aveuglé par des articles sans démonstration,sans enquête et investigations vous êtes pas capable de faire une analyse sérieuse de ce dossier,de vous poser les bonnes questions.

    Votre soutien régulier à Muselier et Gilles sera trahi dans le futur pas leurs incapacités et leurs erreurs politiques.

    Ricou 24.

    Signaler
  5. Ricou 24. Ricou 24.

    Cher Charlessxx

    Ricou 24. a écrit:
    “J’ai le plus grand mal à comprendre que cet homme,qui se croit bien informé des résultats de l’enquête et des futurs résultats de futurs jugements devant un tribunal,puisse être tombé dans le piège du Muselier depuis 2009 et la manipulation du Parquet et depuis aout 2011.
    Il est trop affuté pour ne pas connaitre les rouages de la justice,de son obéissance au pouvoir en place.
    C’est vrai qu’il est l’ami de Gattegno, le piètre journaliste du Point,lui même ami de Muselier,
    Il étaient tous les trois,ensemble au mariage de le fine plume.
    Arnaud a aussi bossé avec le juge d’instruction sur les paradis fiscaux (Monaco).
    Tout çà fait une bouillie intellectuelle qui est à l’image de tous ce beau monde.”

    C’est faux et ou?
    Trop de liens entre acteurs aide à certaines démonstrations.

    Ricou 24.

    Signaler
  6. totodu13 totodu13

    Bonsoir,
    Le Mouvement Démocrate des Totos s’exprime…
    Voici donc que pratiquement le même jour, la présomption d’innocence d’un côté et l’immunité présidentielle de l’autre viennent s’entrechoquer, démontrant comment leur mise en œuvre peut aller à l’encontre des fondements même qui les ont inspirés.
    Notre local mais désormais nationalement célèbre JnoG avance “sans peur et sans reproche”, roi du monde à la proue d’un vaisseau dont aucune sardine ne semble pouvoir entraver la course, brandissant dans une main à la face de la justice, la présomption d’innocence et dans l’autre à la face d’une autorité de tutelle fantoche, une liste de 57 élus.
    Donc pour les Nuls, par le docteur JnoG, “comment continuer de gérer un des plus riches département français en étant au pire escroc, au mieux incompétent”
    Et voici en face, notre président germano- g-vingtiste-grecophage qui vient sur ce quai de la Honte trinquer des 2 mains avec l’ami JnoG : Code des Marchés Publics dans l’une, immunité présidentielle dans l’autre. Quel magnifique spectacle, quel brillant tintamarre ces 2 clowns hilarants offrent au peuple ravi !! Voilà 2 hurluberlus qui font plus de 65 millions de bras d’honneur à seulement 4 mains… bravo les artistes !
    “Le Monde” nous apprend en effet aujourd’hui que les collaborateurs du président bénéficient eux aussi de l’immunité présidentielle, ce qui leur permet, comme le dénonce timidement la Cour des Comptes, de commander des millions d’euros de prestations de service sans publicité ni mise en concurrence à d’ex-conseillers ou autres amis devenus entretemps, patron d’organe de sondage ou de coaching. Et Matignon d’évoquer ( là : http://www.lefigaro.fr/politique/2011/11/03/01002-20111103ARTFIG00695-un-rapport-epingle-le-budget-communication-des-ministeres.php ) des “mesures d’urgence” et une interprétation différente du Code des Marchés Publics.
    Alors, pour les Nuls, et tout particulièrement le p’tit Fillon qu’écoute jamais en classe, une petite explication de texte:
    Article 35 [Procédure négociée, cas de recours] Extraits
    Les pouvoirs adjudicateurs peuvent passer des marchés négociés dans les cas définis ci-dessous.
    II. – Peuvent être négociés sans publicité préalable et sans mise en concurrence :
    1° Les marchés et les accords-cadres conclus pour faire face à une urgence impérieuse résultant de circonstances imprévisibles pour le pouvoir adjudicateur et n’étant pas de son fait, (…), et notamment les marchés conclus pour faire face à des situations d’urgence impérieuse liées à une catastrophe technologique ou naturelle.
    L’urgence impérieuse correspond à un motif particulièrement grave d’urgence.
    Par exemple, peuvent constituer un cas d’urgence impérieuse les interventions immédiates faisant suite à une tempête à l’image de celles qui se sont produites dans les toutes dernières années (Voir : Circulaire relative aux tempêtes du 26 au 29 décembre 1999 et aux marchés publics sur l’urgence impérieuse)
    Voir aussi la fiche ci-après émise par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (comble de l’ironie!) où l’on peut effectivement constater un grand écart d’appréciation avec Matignon sur ce qui relève de l’urgence: http://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/daj/marches_publics/conseil_acheteurs/fiches-techniques/preparation-procedure/urgence.pdf.
    Grâce à l’immunité, on peut mettre des sondages ou du coaching au même niveau d’urgence que les actions suivantes:
    • entreprendre la réfection des voies gravement endommagées (CAA Marseille, Commune de Bollène, n° 04MA00643) ;
    • consolider les ouvrages menaçant de s’effondrer ;
    • entreprendre des actions de secours aux personnes sinistrées (solutions d’hébergement provisoire, distribution de repas…) ;
    • rétablir le fonctionnement des réseaux (eau, chaleur, téléphone pour un hôpital : CE, 11 octobre 1985, Compagnie Générale de construction téléphonique, n° 38788).
    C’est quand même beau la magie du pouvoir…
    Bref : entre la présomption d’innocence pour les uns et l’immunité présidentielle pour les autres, le clientélisme d’un côté et le délit de favoritisme de l’autre, vous qui attendiez de voir au réveil démocratique, sonner l’heure de l’assainissement de la classe politique par la justice, dormez tranquille : ce n’est pas le vacarme des guillotines qui va vous réveiller.
    Bonne nuit les petits… mais toujours que d’un œil!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire