Grande musique pour petites oreilles

Idée de sortie
Journal Ventilo
20 octobre 2017 0

Dans un élan aussi ludique que pédagogique, les Théâtres de Dominique Bluzet consacrent la majeure partie de leur temps fort Les Enfants d’abord à la découverte de la « grande musique ».

Avec la création, voilà dix ans, du Grand Théâtre de Provence, la musique dite « classique » s’est offert une place de choix dans la programmation des quatre lieux dirigés par Dominique Bluzet (le GTP donc et le Théâtre du Jeu de Paume à Aix, le Gymnase et les Bernardines à Marseille), regroupés sous l’appellation « Les Théâtres ». On ne s’étonnera donc pas du fait que le désormais traditionnel temps fort jeune public desdites structures pour la Toussaint — dont trois spectacles sur cinq s’inscrivent dans le cadre de Mômaix — y soit essentiellement consacré.

Sous la houlette de l’étrange professeur Paulus Olivierus, les familles partiront d’abord à la recherche du « plus grand chef d’œuvre jamais écrit au XXe siècle ». Traversant les pays, les instruments et les genres, l’Ensemble Télémaque nous raconte ainsi L’Histoire de la musique moderne en (3x) 22 minutes avec un spectacle aussi instructif qu’amusant.

Le voyage suivant se fera en sous-marin. À bord du Nautilus, les enfants embarqueront Vingt mille lieues sous les mers avec le capitaine Nemo et les Percussions Claviers de Lyon pour une immersion détonante dans le roman de Jules Verne et les mélodies de Debussy ou Saint-Saëns.

De nouveau sous l’impulsion de Raoul Lay et de son Ensemble Télémaque, il s’agira ensuite de partir à Célesteville pour y célébrer Babar (For Ever) à travers un conte symphonique éminemment ludique, sur les notes de l’incontournable Francis Poulenc et celles, toutes nouvelles, de François Narboni.

Enfin, Yanowski, sous les traits de l’extravagant équilibriste Zorbalov, fera vibrer son orgue de Barbarie pour nous emmener en Europe centrale et en Russie, à la découverte du prodigieux pouvoir de la musique et des mélopées de Bartok, Strauss ou Khatchatourian.

Pour parfaire ce voyage ludique, Arthur Perole et les danseurs de la compagnie F feront quant à eux évoluer leurs chorégraphies au gré des désirs des jeunes spectateurs dans un spectacle à vivre comme un jeu (de cartes), Rock’n’Chair, électrisé par la musique des Doors. La « grande musique » de demain ?

CC


Les Enfants d’abord : du 19/10 au 4/11 à Marseille (Théâtre du Gymnase et Théâtre des Bernardines) et Aix-en-Provence (Théâtre du Jeu de Paume et Grand Théâtre de Provence). Rens. : 08 2013 2013 / www.lestheatres.net

Le programme complet du temps fort Les Enfants d’abord ici.

0
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire