Bonnes impressions

Idée de sortie
le 13 Déc 2019
0

Pour sa septième édition, le salon Vendetta porté par le Dernier Cri accueille une soixantaine d’artistes de la scène graphique underground à la Tour-Panorama de la Friche. En écho, l’Embobineuse prévoit deux jours entre rock noise et musiques expérimentales, pour parfaire notre soif de culture alternative.

Gotier

Gotier

Le Dernier Cri réunit celles et ceux qui s’aventurent de façon artisanale et indépendante dans la microédition, que ce soit via des gravures, des sérigraphies, de la poésie ou bien d’autres travaux d’auteurs « évoluant en marge de l’industrie du livre et de l’art contemporain ». 

Au-delà de la découverte d’œuvres rares et expérimentales, le week-end concocté par Pakito Bolino et sa bande célèbre l’union de personnes partageant le même rapport à la création et l’envie de recréer un univers artistique hors des sentiers battus, en opposition aux institutions culturelles classiques. Les revendications anarchistes, queer et antifascistes seront ainsi sous-jacentes à de nombreux travaux. 

Le festival est aussi l’occasion pour la « structure éditoriale associative, indépendante, polymorphe, mutante, protéiforme et intrusive » de présenter sa nouvelle exposition, Sickscreen Land, qui sera gratuite pour l’occasion. L’exposition « défend la propagation d’ouvrages artisanaux à contenu graphique » et s’oppose à une culture bien-pensante et adepte de la censure. Les sérigraphies exposées confrontent le spectateur à des sujets nécessaires, comme la mort, le sexe, la violence ou les religions. Le projet européen « Turbulator / Creative Europe Culture », auquel le Dernier Cri participe depuis 2018, sera au cœur de cette exposition. 

La sensibilité artistique des nombreux exposants et participants allant bien au-delà du simple visuel, il va de soi que les deux journées se prolongent musicalement à l’Embobineuse. Se présentant comme « l’excroissance siamoise et sonique » du festival, Vendetta Tatatata ouvrira les portes de la salle alternative à 21h, après le vernissage de l’exposition Sickscreen Land. Depuis la première édition il y a sept ans, l’Embobineuse et le Dernier Cri collaborent sur une programmation musicale tout aussi osée qu’intéressante. Soit une flopée d’artistes plus ou moins jeunes, pour la plupart peu connus du grand public, au talent réel et à l’envie commune de créer de la musique qui dérange et qui bouscule les codes, dans des styles allant de l’électro au rock noise en passant par le post punk, pour vous faire danser avec la passion et la frénésie intimement liées à l’ensemble de cet événement atypique. 

Le crédo : la mise en avant d’artistes underground de la scène « warseillaise », et l’idée persistante de défendre une esthétique expérimentale, sans concession, brutale et ouverte sur le monde. Soyez làlàlàlà !

Christophe Huguenot

  • Vendetta #7 : les 14 & 15/12 à la Friche La Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e). 

Exposition Sickscreen Land jusqu’au 23/02/2020. 

Rens. : www.lafriche.org

• Vendetta Tatatata : les 14 & 15/12 à l’Embobineuse (11 boulevard Boues, 3e). Rens. : www.lembobineuse.biz

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire