À la Grotte Cosquer, les salariés dénoncent des conditions de travail d’un autre temps

Actualité
le 8 Fév 2024
17

La CGT appelle les salariés de la Grotte Cosquer à faire grève ce dimanche pour protester contre leurs conditions de travail. Les grévistes ont rendez-vous devant le site touristique marseillais pour faire le point sur leurs revendications et forcer l’ouverture de négociations avec leur hiérarchie. Pour l'heure, le directeur Frédéric Prades, indique ne pas vouloir rencontrer les employés concernés.

Photo : PID
Photo : PID

Photo : PID

Le “paiement des salaires à date régulière…” “Des pauses de cinq minutes dans la matinée et l’après-midi quand le flux est intense…” Le versement “de la prime salissure de juin 2022 à août 2023…” La liste revendicative des salariés de Cosquer Méditerranée qui feront grève dimanche prochain comprend dix points-clefs qui témoignent de problèmes structurels dans […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Voilà une situation typique, d’école.
    Le problème n’est pas le syndicat, la grève, la perturbation de l’activité dimanche prochain.
    Mais bien le refus de la direction d’ecouter, de dialoguer et de chercher des solutions aux problèmes rencontrés par les salariés.
    Pourtant ces salariés veulent juste travailler mieux. C’est dans l’intérêt de la direction,non ?

    Signaler
  2. julijo julijo

    c’est étonnant, ces patrons, directeurs, responsables, qui en situation de crise avec leurs salariés, refusent de discuter…
    je n’ai jamais connu ça. dans ma vie professionnelle, les syndicats ont toujours pu discuter, expliquer, négocier, pas forcément trouvé d’accord, ça provoquait parfois une grève, mais la communication existait.

    et depuis quelques années, alors, soit les “patrons” sont devenus complètement idiots ? c’est bien possible !
    soit, depuis quelques années, hostiles à tout syndicat, ils espèrent provoquer la pagaille. jouable aussi ! sachant qu’une grève coûte cher aux salariés, ils laissent pourrir la situation.

    les voies des patrons sont impénétrables.

    Signaler
    • RML RML

      Ils sont pas devenus idiots, juste incompétents…

      Signaler
  3. Patafanari Patafanari

    Si les Cro-Magnons en avaient, il se retourneraient dans leurs tombes. (De rire).

    Signaler
    • Haçaira Haçaira

      Ils en avaient

      Signaler
  4. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    Les revendications sont quand même, et ce dès le début de l’article, avoir le droit à un salaire versé à date fixe et des pauses.
    Bref les grévistes exigent le respect du code du travail… On n’en est plus à l’amélioration des conditions de travail, juste à un respect de la loi. Hallucinant.
    Bien sûr le délégataire est d’une discrétion de violette… Quoi de plus étonnant puisque c’est la région ?

    Signaler
  5. barbapapa barbapapa

    Des fautes qui piquent les yeux :
    – localisée aux pieds dans les Calanques
    – manque de salarié qui empire
    – jointe par Marsactu, le directeur
    – réunions que Marsactu a pu consultés
    – “[ils] ferons grève à nouveau !”

    Signaler
    • Marie Lagache Marie Lagache

      Bonjour,
      C’est corrigé, merci pour votre vigilance.
      Bonne journée.

      Signaler
    • Haçaira Haçaira

      C’est surtout le fond qui importe, la forme on s’en fout un petit peu

      Signaler
    • RML RML

      Le fond dicte la forme
      Et la forme dicte le fond…
      L’un ne va pas sans l’autre…et si ce n’était pas le cas, la journaliste ne les aurait pas corrigées, les fautes!

      Signaler
    • Alceste. Alceste.

      Patafanari, merci pour ce lien et si vous en avez d’autres en stocks ,cela est bien volontiers.
      Autre question, savez vous si prochainement un débat aura lieu entre les différentes parties évoquées dans l’article du Ravi ?
      Cela mériterait d’être vécu au moins une fois.

      Signaler
    • José Fattore José Fattore

      N’importe quoi.

      Signaler
    • RML RML

      Je vois pas le rapport…???

      Signaler
  6. Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

    ““Ces questions n’ont jamais été abordées lors d’un CSE“, assure-t-il. Une version contredite par les procès-verbaux de ces réunions que Marsactu a pu consulter.” Pour la crédibilité : direction 0 – CGT 1.

    Signaler
  7. José Fattore José Fattore

    Attention les gens, sur la page d’accueil, la grève est annoncée pour le dimanche 9 février… dimanche, on sera le 11. A part ça, ne changez rien, vous êtes au top.

    Signaler
  8. Les Moubert Les Moubert

    La sécurité des visiteurs ne doit pas être assurée avec de tels politiques de gestion des effectifs

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire