De Villa Méditerranée à réplique de la grotte Cosquer, le sauvetage d’un éléphant blanc

Échappée
le 4 Juin 2022
15

Avec l'ouverture de Cosquer Méditerranée, c'est un bâtiment coûteux et très décrié qui trouve une nouvelle vocation. Retour sur les neuf années tumultueuses qui ont mené "l'agrafeuse" du J4 à sa résurrection préhistorique.

Les visiteurs pénètrent dans un ascenseur devenu “caisson”. Un écran de contrôle suggère une pression qui augmente à mesure que descend la nacelle. De faux hublots montrent d’abord les vagues dans la calanque de la Triperie, à quelques encablures du cap Morgiou, puis la plongée vers le fond. Quelques poissons tournicotent. Le voyage se poursuit […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Un rappel historique utile et très instructif sur le sort de ce caprice au coût exorbitant et dont le remboursement va prendre des décennies si bien sûr,
    les prévisions de fréquentation ne sont pas trop gonflées suivant la bonne habitude marseillaise.De toutes les façons cela va nous coûter un bras.
    La solution Cosquer est sans doute la meilleure,mais quel éclairage sur la gestion publique locale,le gaspillage de nos impôts,le manque de vision ,de décision et de courage de nos potentats locaux .
    Le projet initial était ,rappelons nous,de doter Marseille d’un outil dans l’ambition d’être capitale euro méditerranéenne, une farce de plus de la part de nos zédiles locaux et qui se termine dans un cimetière,pardon un musée.
    Souhaitons-nous que cette nouvelle orientation soit aussi réussie que Chauvet ou Lascaux en attendant qu’un musée de la Marine soit mis en route,enfin.

    Signaler
  2. Tarama Tarama

    Et bien bravo à Bruno Monnier pour cette idée, qui sera, si la visite est belle, probablement une grande réussite.
    Je n’apprécie pas le modèle économique de Culturespaces, mais force est de constater qu’ils présentent des expositions et spectacles de grande qualité.
    Je me disais que quelque chose comme l’Hôtel de Caumont, et ses expositions prestigieuses, devrait se trouver (aussi) à Marseille.

    Il y a une Villa sur la Corniche, entourée d’un parc et appartenant à la Ville, qui n’a rien à envier au bel hôtel Aixois…

    Signaler
  3. Happy Happy

    Commencée dans le grotesque et finie dans la grotte, une histoire mal embouchée qui finit bien ? Hâte de voir et savoir !

    Signaler
  4. Tarama Tarama

    Pour info, Culturespaces est en train de quitter la maison mère Lyonnaise des eaux->Suez->Engie depuis janvier 2022, pour être racheté par deux fonds d’investissement Français : IDI et le Groupe Chevrillon (dont le nom n’est pas inconnu dans les secteurs de la presse et de l’art en France).

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/01/20/rachete-par-des-fonds-culturespaces-va-poursuivre-son-developpement-dans-l-art-immersif_6110267_3234.html

    Signaler
  5. Mathieu Wagner Mathieu Wagner

    Article très éclairant, merci!
    Juste une remarque: pour une grotte on ne dit pas découvrir mais “inventer”, du coup Henri Cosquer est “l’inventeur” de la grotte.

    Signaler
  6. Jerome Jerome

    Et la visite est superbe et vaut largement son prix.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Visitée ?

      Signaler
  7. Patafanari Patafanari

    Bon courage à la femme de ménage qui va faire la poussière, récurer les anfractuosités, changer l’eau des flaques.

    Signaler
  8. Pascal L Pascal L

    Certes, tout le monde le dit, la construction de ce bâtiment se révèle être un échec. Quoique : échec pour les sociétés d’assurance qui régissent les règles de nos sociétés et qui n’ose pas l’agréer ou “pour de vrai” ? Une étude technique indépendante serait la bien venue.

    On peut pleurer sur les sommes dépensées, mais il y en a bien d’autres sur lesquelles on peut pleurer, et qui ne tente rien n’a rien. La tour Eiffel par exemple : sans intérêt socialement mais toujours là car symbole d(‘un savoir faire.

    Personnellement j’aime bien ce bâtiment et ce qu’il représente : un pari fou architectural. Donc tant pis si ça coûte un peu au contribuable qui a bien d’autres raisons de s’indigner.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      A ceci près qu’ Eiffel a financé a hauteur de 75% la tour éponyme sur ses fonds propres.
      Veauzelle a financé la fameuse villa avec notre pognon et pas le sien.
      Cela change pas mal de choses.

      Signaler
  9. Patafanari Patafanari

    Trop d’images: la grotte dans l’agrafeuse va sauver l’éléphant blanc.
    Traduction : La fabrication d’une copie d’ « art pariétal « dans la « « Villa geste architectural fort du maestro Stefano Boeri » » pourrait permettre de rentabiliser la « folie, fin de siècle, caprice de Michel Vauzelle, prince socialiste 77 ans, toujours la forme, soutien de la NUPES.
    Il paraît que le bar est sympa. On y mange dans des bocaux.

    Signaler
  10. Fp Fp

    Culturespaces, condamné pour parasitisme au détriment de la Cathédrale d images aux Baux, se fait à son tour piqué son idée. Mince alors …

    Signaler
  11. Nath Nath

    Très bon article merci.
    Le projet est réussi, j’y suis allée hier. Il fallait sauver la Villa Méditerranée. ….mais tout se concentre à mon goût ,un peu trop du côté du J4.

    Signaler
  12. Eloguide Eloguide

    Il aurait été bien vu de mentionner l’architecte qui a récupéré le projet (et ses soucis techniques) et qui a réalisé la scénographie du lieu: Corinne Vezzoni.

    Signaler
    • Vice-versa Vice-versa

      C’était effectivement la moindre des choses!!!!

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire