A La Ciotat, les commandes de l'Etat sont relancées

À la une
le 26 Jan 2012
0

Il partira explorer les fonds sous-marins. L’André-Malraux a officiellement été baptisé ce mardi à La Ciotat. Pour lui souhaiter un bon vent et une belle mer, droites locale et nationale s’étaient réunies au Port-Vieux pour donner le départ (fictif) du navire, le tout arrosé de champagne. C’est Frédéric Mitterrand qui a, aux côtés de Florence Malraux, la fille de son prédécesseur, finalement réussi le jet de bouteille décisif.

Pour le ministre de la culture, il s’agissait de convoquer les grandes découvertes subaquatiques et leur importance historique.  Michel L’Hour, directeur de la Drassm, le nouveau propriétaire du bateau, salivait déjà à l’idée de repartir à la découverte du « plus beau musée du monde » après la mise à la retraite de l’Argonaute, l’embarcation précédente en 2005.

Les élus locaux voulaient quant à eux s’inscrire dans une autre tradition, plus industrielle. En présence du député Bernard Deflesselles, du conseiller général Didier Réault, le maire de la Ciotat Patrick Boré (UMP comme ses deux collègues)  pouvait se réjouir de voir l’Etat passer commande pour la première fois « depuis très longtemps » aux chantiers navals de La Ciotat.

Un projet pour lequel le ministre avait confié « avoir dû se battre » lors de son discours. L’André-Malraux se veut donc aussi le symbole du renouveau industriel de La Ciotat, bien loin des projets de milliers de  villas qui avaient vu le jour à la fermeture du site à la fin des années 80. A l’époque, ces projets avaient même été soutenus par la droite locale, celle-là même qui se pressait hier à cette inauguration. La roue de l’Histoire tourne. Charge à l’André-Malraux d’explorer des épisodes plus lointains.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire