Soleam, bras cassé de la métropole dans la rénovation du centre-ville

Info Marsactu
le 4 Mar 2021
11

Dans un rapport encore provisoire, la chambre régionale des comptes étrille le bilan de l'opération "Grand centre-ville" pilotée par la Soleam. Elle constate des chiffres faméliques sur la lutte contre l'habitat indigne à Marseille entre 2010 et 2018.

Propriétés publiques depuis parfois plusieurs décennies, ces immeubles sont peu à peu devenues des ruines. Photo : V.A.

Propriétés publiques depuis parfois plusieurs décennies, ces immeubles sont peu à peu devenues des ruines. Photo : V.A.

Trente-et-un. Même écrit en toutes lettres, le bilan de l’opération “Grand centre-ville”, portée par la Soleam n’en est pas moins d’une maigreur affligeante. 31, c’est le nombre de logements neufs produits par la société publique locale dans le cadre de cette opération de 2010 à 2018. Ce vaste chantier de rénovation urbaine du centre ancien […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Les coulisses de Marsactu
Le rapport de la chambre régionale des comptes concernant la gestion de la Soleam de 2010 à 2018 est un rapport provisoire. Il est censé rester confidentiel jusqu'à la présentation du rapport définitif devant les assemblées délibérantes dont la Soleam dépend. Dans l'intervalle, les deux institutions comme la Soleam doivent apporter une réponse dans les deux mois. Celles-ci peuvent venir amender le texte que Marsactu a pu consulter.
Benoît Gilles
Journaliste

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    En toute lucidité, à quoi pouvions nous s’attendre de la part de la CRC. Un personnel politique indigne, une politique d’enfumage et d’annonce perpétuelle avec le vide comme résultat,une politique volontaire antisociale à l’égard des plus faibles, combines et arrangements avec la promotion immobilière baséesmsur le laisser pourir.
    Vassal a la même politique avec les pauvres qu’avec les jeunes mineurs,la haine. Et ce pitoyable Lionel et autres lieux à marée basse qui se félicite presque de cette faillite pour sa nouvelle politique.Pitoyable.

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Oups pourir est pourrir

    Signaler
  3. mrmiolito mrmiolito

    Tout le monde déteste la SOLEAM. On le chantait en 2018, on le chantera encore, et à juste raison manifestement !

    Signaler
  4. Mathieu Trigon Mathieu Trigon

    Il y a quand même une question qui vient naturellement et qui n’a jamais de réponse : Où passe le pognon ? Quand on voit les sommes qui auraient du être dépensées, et qui sont bien sorties de la poche des contribuables, les budgets votés et l’absence quasi totale de réalisation et donc de dépenses, on s’interroge sur le phénomène d’évaporation. La rédaction de Marsactu, auriez vous un début de réponse ?

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Merci de poser cette question, elle m’a aussi sauté aux yeux. 31 logements neufs produits et 14 logements rénovés en 9 ans… mais une Soléam grassement rémunérée (plus de 26 % des fonds engagés fin 2018) : pour qui et pourquoi ?

      Signaler
    • Zumbi Zumbi

      1 figuier à 1 million, c’est à inscrire au Guiness des records ! Maintenant on en est sûr : Lionel, Martine et Jean- Claude ont laissé une trace dans l’Histoire Universelle de Marseille.

      Signaler
    • Avicenne Avicenne

      les dirigeants de ces SEM ne sont jamais soumis à une évaluation annuel de leurs résultats comme pour toutes sociétés dignes de nom avec des objectifs annuels parfaitement définis.
      Le ratio entre les dépenses de fonctionnement et les résultats n’est pas ” pitoyable ” mais criminel aux regards de la finalité des dépenses ” lutter contre le logement insalubre ” !!
      La SOLEAM est toujours Marseille-Aménagement, avec son lot d’indifférents, d’incompétents, de profiteurs etc , Elle a juste changée de nom ! le plus cruel est qu’il y a des sommes non utilisées.
      Tant que la CRC n’aura pas les moyens d’ester en justice voire de sanctionner, ses rapports demeureront lettres mortes et nous, nous continuerons à enrager et à voter pour ces pingouins.

      Signaler
  5. Jacques89 Jacques89

    235 M€ en 10 ans pour 69 collaborateurs et… 31 réalisations ? Effectivement, ça pose quelques questions. La plus importante étant de se demander à quoi peut bien servir de monter des sociétés publiques locales pour ce type d’investissements ? Et quand on voit la répartition des « actionnaires », Métropole mais aussi Marseille, Cassis, La Ciotat, Aubagne, Gémenos… Si des villes ont des projets qui conduisent à « mettre au pot 2 fois » quel intérêt ? Noyer le poisson ou justifier des interventions hors compétences… ou les deux ?

    Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Contre-feu ? Le site “made in Marseille” fait un article à point nommé sur les projets de la Soleam pour de l’habitat social en centre-ville, article qui fait la retape de son président. Extrait : “Selon Lionel Royer-Perreaut, le bailleur social 13 habitat va réhabiliter 16 immeubles achetés à la Ville de Marseille pour créer 69 logements sociaux dans le centre. La proportion de logements “très sociaux” est en négociation avec la municipalité, pour ce projet estimé à « 12 millions d’euros ».”…

    Signaler
  7. raph2110 raph2110

    Est-ce que dans une vraie démocratie, il ne serait pas normal de rendre annuellement des comptes aux habitants de façon transparente ? Est-ce que dans une véritable démocratie les fameux conseils citoyens ne devraient pas être représentés dans le comité de pilotage ?
    Peut-être qu’il se pourrait alors dans cette démocratie qu’une forme de régulation s’opère plutôt que de devoir attendre 10 ans pour avoir un rapport ?

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Nous avons avec cette institution métropolitaine effectivement une atteinte à la Démocratie.Ce système est mauvais.
      Mauvais dans son principe,dans son fonctionnement,ses conséquences.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire