Nicolas Binet : “à Marseille, on pense toujours que l’habitat relève de l’initiative privée”

Interview
le 15 Oct 2020
4

Jusqu'au printemps dernier, Nicolas Binet était directeur de l'opérateur qui pilotait les chantiers de rénovation urbaine dans les cités marseillaises. Pour Marsactu, il revient sur ce que ces opérations racontent de la ville et de la lenteur de sa transformation.

L'enjeu

Pendant 11 ans, Nicolas Binet a piloté 14 projets de rénovation urbaine. Dans un ouvrage cosigné avec Yves Laffoucrière, il fait le bilan d'une double décennie de transformation de la ville.

Le contexte

Six ans après son lancement, le nouveau programme de rénovation urbaine n'a toujours pas démarré à Marseille. Pourtant il concerne les plus grandes cités du nord et de l'est de la ville.

Ce jeudi, le conseil métropolitain devait examiner quatre conventions permettant d’enclencher les grands travaux du Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU) à Marseille. Lancé en 2014 pour un terme fixé à 2030, il n’avait encore donné lieu, à Marseille, à aucun lancement de chantier jusqu’ici. Aucun des contrats prévus, engageant l’État, les collectivités et […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pussaloreille Pussaloreille

    Très intéressant point d’ensemble pour les novices. Merci également pour les liens documentaire.

    Signaler
  2. Ivan Massin Ivan Massin

    Merci pour cet entretien. Il aurait peut-être mérité d’être plus poussé, notamment autour de la phrase d’accroche de l’article qui est en fait la phrase de conclusion. Et dont on ne comprend pas vraiment la portée.
    Par contre le titre de son bouquin, c’est un grand non !

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Une interview limpide qui explique bien des faiblesses de Marseille : l’absence d’urbanisme rationnel, le saupoudrage d’opérations immobilières parfois totalement inadaptées au site dans lequel elles s’inscrivent, la déconnexion totale entre la construction de l’habitat et la création des équipements qui font la ville – à commencer par les transports.

    Le laisser-faire qui a tenu lieu de politique de l’urbanisme et du logement durant un quart de siècle a durablement abîmé la ville. Demander aux promoteurs immobiliers à qui l’on a confié les clés d’avoir une vue d’ensemble et à long terme, c’est comme demander au Français moyen de parler chinois.

    Signaler
  4. neplusetaire neplusetaire

    “La vie plus belle”? Rénovation urbaine avec des larmes, des souffrances et des décès liés à
    ces relogements. “Allez demander aux locataires ce qu’ils en pense”. Depuis la lecture de cet article je me sens nauséeuse.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire