En 2024, Benoît Payan choisit le centre-ville de Marseille comme vitrine de sa politique

Actualité
le 12 Jan 2024
20

Le maire de Marseille a profité de ses vœux à la presse pour annoncer un "grand plan" de redynamisation du centre-ville. Avec la sécurité en mère des batailles : un poste de police municipale ouvrira cet été sur la Canebière.

En 2024, Benoît Payan choisit le centre-ville de Marseille comme vitrine de sa politique
En 2024, Benoît Payan choisit le centre-ville de Marseille comme vitrine de sa politique

En 2024, Benoît Payan choisit le centre-ville de Marseille comme vitrine de sa politique

C’est une idée qui ne coûte pas cher mais qui marque. Le marché alimentaire du dimanche sur le Vieux-Port est une réussite que Benoît Payan porte en bandoulière : “Il réunit 10 000 personnes chaque dimanche.”  Fort de ce succès, dont il se félicite ce jeudi 11 janvier, durant ses vœux à la presse, Benoît […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    “Grand plan”. ( Ou “les nouvelles aventures de Rantanplan”.)

    Signaler
    • Marc13016 Marc13016

      La tendance du moment : “Marseille en plan” !

      Signaler
  2. Tyresias Tyresias

    Au jeu du ruissellement et de la dite sécurité, les marseillais préfèreront l’original néomacronien à la copie ?

    Signaler
  3. Alceste. Alceste.

    Anachronique non, cet énième épisode de la rénovation du centre ville marseillais me fais penser à ces pièces de Molière ,du moins leurs pastiches,où l’on voit tout un tas de médecins ( région,cci,département, mairie,métropole,offices divers) autour du malade “centre ville” et qui se posent la question de la saignée ou du lavement.
    A la vue des résultats obtenus auprès du patient ” centre ville marseillais ” je me pose la question la question de la qualité de l’Internat suivit par tous ces médecins.

    Signaler
    • RML RML

      Vous trouvez que l’etat du centre ville a empiré en 15 ans?

      Signaler
  4. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    « Président de la société d’aménagement Soléam et élu métropolitain, Yves Moraine (LR) regrette qu’ainsi “on multiplie les initiatives alors que l’on doit pouvoir s’entendre sous l’égide de la CCI et en présence de la région”. »

    Ben oui Yves, va falloir songer un jour à se retrousser les manches.

    Signaler
  5. kukulkan kukulkan

    un nouveau poste de police sur cet emplacement exceptionel ? MAIS QUEL SCANDALE et quelle image de la ville donnée ? à gerber ! stop le tout police et l’hyper répression partout !

    Signaler
  6. Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

    J’aime beaucoup la question de fond posée par Sainte Pila : ne s’agit-il que de com ?

    Ce n’est pas comme si la nullicipalité gaudiniste n’avait jamais fait de com. Tout le monde se souvient encore (sauf elle) que les multiples “plans” annoncés par le passé étaient des coquilles vides dotées de grands discours mais d’aucun budget, qui n’étaient là que pour masquer l’inaction. Il en a été ainsi des plans “école réussite” (dont le bilan se traduit par le délabrement de dizaines d’établissements scolaires), “piscines” (sans commentaire), “gymnases” et, dernièrement, “ambition centre-ville”.

    S’agissant de ce dernier “plan”, il suffit de voir l’état actuel du centre-ville et de le comparer à celui de n’importe quelle autre grande ville en France pour en apprécier le résultat : nul.

    Signaler
    • RML RML

      Oui. Mais comparé au centre ville il y a 10 ans, c est mieux. En y habitant on s’en rend compte. On ne peut comparer qu’avec ce qui est comparable.

      Signaler
    • Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

      Je n’y habite pas, mais il m’arrive d’y déambuler. Autant je prends plaisir à le faire à Lyon, à Toulouse ou à Strasbourg, autant l’expérience d’un piéton au centre-ville de Marseille est désagréable : sans même parler de la saleté des rues, l’hostilité de l’environnement due à l’omniprésence de la bagnole et des deux-roues motorisés (trottoirs minuscules et encombrés, air pollué, bruit, fausses “zones de rencontre” où, de fait, la voiture reste prioritaire), mais aussi au concours de laideur des devantures de magasins, incite plutôt à ne pas s’y rendre.

      Il y a eu évidemment quelques réaménagements récents à saluer : le bas de la Canebière, le cours Lieutaud, le bas de la rue Paradis (dont les trottoirs sont squattés régulièrement par les bagnolards). Mais ces quelques cas particuliers sont presque anecdotiques par rapport à l’ensemble.

      Signaler
  7. RML RML

    Dommage qu’il n’y ait rien sur les locations saisonnières…en centre ville c’est un tres gros sujet.

    Signaler
  8. julijo julijo

    bon, pourquoi pas. ça évitera de laisser ce local vide très moche à un endroit très passant.
    ce qui me consterne constamment, c’est la multiplicité des intervenants et des décideurs.
    tant que la ville ne sera pas maître sur son territoire nous aurons ce genre de soucis ; marseille en grand n’y échappera pas – d’autant que le “chef” c’est moraine, son inefficacité antérieure parmi les nuls avec gaudin est claire – aujourd’hui, pour une réunion d’octobre, on attend toujours les actions.
    il y a certainement volonté de l’équipe municipale d’agir, dans les domaines des ordures ménagères, des transports, du centre ville….mais là ils restent tributaires des différentes collectivités…ça donne l’impression qu’ils pédalent à côté du vélo.

    Signaler
  9. Alceste. Alceste.

    Rml, puisque vous m’interrogez je vous dis que cela ne s’améliore pas, et que cela se dégrade de plus en plus.Le problème de nos politiques c’est qu’ils transforment la communication d’outil en sujet principal et ceci face à la criante réalité
    Ainsi la mairie communique et réfute le sondage de la Provence qui annonce que 85 % des marseillais ont un sentiment d’insécurité et qu’en fait ce problème là est un fantasme.
    Mais alors pourquoi aller pleurer place Beauveau pour des effectifs supplémentaires de policiers,pourquoi recruter des policiers municipaux en nombre , pourquoi créer un deuxième commissariat en hyper centre ville si il n’y a pas de soucis de sécurité à Marseille.
    Cette communication de nos politiques s’appelle de l’autosuggestion, c’est tout.

    Signaler
  10. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Je travaille sur la Canebière depuis 6 ans, et j’ai également le sentiment que le quartier se dégrade à vitesse grand V depuis 3-4 ans. Dealers, fumeurs de crack et autres toxicomanes et sans-abris pas gérés / accompagnés, un pseudo-muezzin qui chante des chants salafistes pendant des heures (souvent devant l’hotel Mercure) : il n’y en avait pas autant il y a quelques années.

    L’état du Centre Bourse en est également un révélateur à mes yeux, incapable de se remettre des émeutes de Juillet 2023 : vitrines toujours provisoires, nombreux magasins fermés (dont le café qui était si sympa…), etc.

    Je parle là d’un périmètre très restreint, qui ne va pas jusqu’au cours Lieutaud, mais Canebière / Centre Bourse / place De Gaulle est un secteur en déclin accéléré à mon sens.

    L’installation d’un bureau de police ? Pas sûr qu’il soit plus utile que le commissariat de Noailles (autour duquel les dealers et autres commerçants réjouissants s’épanouissent sans inquiétude), mais dans l’absolu je préfère cela à une maison du Figaro à l’abandon.

    Signaler
  11. nicolas maisetti nicolas maisetti

    Sinon, on a des nouvelles des Dimanche de la Canebière ?

    Signaler
    • nicolas maisetti nicolas maisetti

      (mème du bonhomme vert qui entre la pièce et qui repart par la petite porte)

      Signaler
  12. didier L didier L

    Le centre ville … cela s’améliore un peu certes, s’il le dit, mais quid des solutions d’hébergement pour les sdf, les migrants qui dorment sur les trottoirs, quid des poubelles qui trainent toujours, mal ramassées , les déchets sauvages …
    Sans parler des tentes de jeunes africains ( une dizaine pas plus) dressées à quelques mètres de l’entrée du collège Thiers et d’une crèche pour jeunes enfants un peu plus haut sur la Canebière. Que les pouvoirs publics n’aient pas une solution plus digne pour eux, c’est moche quand même pour la 2em ville de France et une ” grande métropole”. La com, l’autosatisfaction et les marchés pour les bobos c’est bien, mais bon il y a des trous dans la raquettes à combler.

    Signaler
  13. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    la police municipale fait double emploi avec la police nationale

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire