Une association démonte le projet de bus sur la voie ferrée entre Aix et Les Milles

Tampon
Bref
le 29 Juil 2020
7

Le projet “ne résiste pas à une analyse technique rigoureuse”. C’est l’avis des représentants locaux de la fédération nationale des usagers de transports (FNAUT) sur un bus qui roulerait sur la voie ferrée Aix-Rognac. La Provence, qui fait écho à cette note de 20 pages, rappelle que l’idée figurait en bonne place dans le programme électoral de la maire d’Aix Maryse Joissains (LR). Mais elle figure aussi très officiellement dans le plan de déplacement urbain concocté par la métropole, qui évoque “une étude de faisabilité” à réaliser. Il s’agirait d’installer une plateforme routière sur l’infrastructure existante pour réaliser une grande partie d’une future ligne de l’Aixpress entre le centre-ville et les Milles, qui pourrait ensuite être prolongée vers l’Arbois et les Trois-Pigeons (l’Aréna).

Sécurité ferroviaire, coût d’entretien, absence d’exemples y compris à l’étranger : la FNAUT aligne de nombreux arguments pour enterrer dès à présent l’idée et défend celle d’un tram-train. Elle y voit surtout un menace pour la réouverture au trafic voyageurs de la voie ferrée, actuellement uniquement dédiée au fret. Ce projet a lui déjà fait l’objet d’une étude, qui en évalue le coût à 85 millions, avec création de deux gares à Plan d’Aillane et Velaux. Sans suites depuis, note le quotidien régional.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Il faut reconnaître que l’étude de la FNAUT, que j’ai lue en détail, amène au fond à se poser une seule question : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

    Vouloir faire rouler des véhicules sur pneus sur une plateforme ferroviaire – récente pour l’essentiel -, c’est simplement une aberration. Sur des rails, on fait rouler des trains, des trams ou des trams-trains… Et la solution du tram-train est précisément la seule qui… n’a jamais été étudiée. Pour la mobilité, on est vraiment servi par une fine équipe ici.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et pourtant Aix est dotée d’une école des Arts et Métiers elle vient de se doter de celle des polycomiques

      Signaler
    • VitroPhil VitroPhil

      Le train est très mal vu, par une bonne partie de la classe politique du sud-est. La maire d’Aix en est un exemple pertinent.
      Je n’ai aucune idée de la cause de cette phobie.

      Je serait intéressé par des informations sur le sujet.

      Signaler
  2. Richard Mouren Richard Mouren

    Après le Kärcher à Covid (70 M€) qui va inonder de chlore les rues d’Aix (investissement psychologiquement important d’après la maire mais complètement inefficace) la ville d’Aix veut mettre des bus sur des voies ferroviaires. Mais où vont-ils trouver tout ça? Suivez conseil de l’électeur du 8°: lisez l’étude de la FNAUT très claire et très intéressante.

    Signaler
  3. Dark Vador Dark Vador

    Quelqu’un a-t-il un lien à suivre pour l’étude de la FNAUT? 😉

    Signaler
  4. Dark Vador Dark Vador

    Ok et merci @Richard Mouren 👍

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire