Rue Clovis Hugues (3e), l’installation électrique provisoire inquiète les habitants

Tension
Bref
Clara Martot
22 Nov 2018 0

Plus d’un mois après les réparations provisoires du réseau électrique, les habitants de la rue Clovis-Hugues (3e) alertent sur la dangerosité des installations. Samedi dernier, des fils ont brûlé, entraînant une nouvelle coupure de courant. Un premier incident survenu le 30 septembre avait déjà provoqué une coupure de trois jours, le temps pour Enedis de réaliser des travaux. Un court-circuit électrique avait entraîné un dégagement de monoxyde de carbone. Les techniciens ont alors installé de nouveaux câbles électriques suspendus aux façades, sur une partie importante de la rue, côté impair.

Sur les tuyaux, installations qualifiées de “provisoires à long terme” par les techniciens, rapportent les habitants, des bandeaux DANGER DE MORT ont été accrochés. “Ce réseau provisoire ne tient pas”, dénonce Fatia Mouffok. Cette mère de famille craint “des pannes régulières, ce qui est invivable en hiver, et le risque d’un accident encore plus grave”. Dans cette rue du quartier de la Belle de Mai, où deux immeubles ont été évacués depuis le 5 novembre, les habitants dénoncent l’inaction des “propriétaires, de la municipalité et d’Enedis”, les laissant dans le “désarroi”.


A la une

Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...
Manifestants cherchent maire, désespérément
Huit cercueils de carton noir avancent lentement vers l'hôtel de ville marseillais, au son d'une marche funèbre jouée par un saxophone, un tuba et...
Euroméditerranée se projette jusqu’en 2030, avec de nombreuses zones d’ombre
Il est de ces documents complexes aux nombreux acronymes qui découragent d'y plonger le nez. C'est le cas du "Protocole-cadre de partenariat n°V pour l'extension...
L’annulation du conseil municipal repousse encore le débat politique sur le mal-logement
Il y aura bien un rassemblement devant la salle du conseil municipal ce lundi matin. Mais celle-ci demeurera vide. Ce dimanche, le maire de...
Les habitants de Bel horizon craignent de voir leur tour disparaître
Les gilets jaunes flottent aux fenêtres et balcons de cette grande tour inélégante qui sert de fanal de l'entrée de ville, entre Saint-Lazare et...
Le stadium d’athlétisme Miramas, 22 millions d’euros mais pas de projets
Si vous êtes au village de marques, vous n’avez qu’à traverser la rue. C’est à Miramas, dans une zone moitié résidentielle moitié en friche,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire