Renaud Muselier a “l’impression que Gaudin est lâché par les Marseillais”

Tacle
Bref
le 16 Nov 2018
2

Dans un entretien accordé au Figaro, le président LR de la région PACA critique une nouvelle fois la politique de Jean-Claude Gaudin et estime désormais que ce dernier est “lâché par les Marseillais”. Jugeant que le maire fait “aveu d’impuissance” suite à la catastrophe de la rue d’Aubagne, il demande à l’Etat de venir “suppléer toutes les carences potentielles des acteurs locaux”. L’ancien premier adjoint de Jean-Claude Gaudin exige également la mise en place d’un véritable “plan Marshall pour Marseille” ainsi qu’“une loi […] pour donner la possibilité de s’appuyer sur un établissement public capable d’accélérer les processus d’urgence”.

Renaud Muselier avait déjà tiré à boulets rouges sur Jean-Claude Gaudin, lorsqu’il déclarait en janvier 2018 qu’il était un mauvais maire”. Cette fois, celui qui a été premier adjoint au maire de Marseille pendant 12 ans conclue en jouant sur la corde sensible : “Avec Jean-Claude, nous avons fait une partie de notre vie politique ensemble. Je ne suis plus à ses côtés depuis deux mandats. Face à sa conscience, il traverse probablement des moments épouvantables. Il doit souffrir énormément”.

Source : Le Figaro
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. julijo julijo

    12 ans, premier adjoint et il la ramène !! …..
    Il y a un côté “pauvre type” chez muselier qui est quand même consternant.
    L’habitat indigne constaté dans l’ensemble des quartiers de marseille concerne des immeubles qui ne semblent pas franchement avoir été construits récemment.
    Finalement c’est un peu logique qu’il ne s’entende plus avec gaudin, ils se ressemblent trop.
    Aurait-il encore une fois perdu une occasion de se taire….

    Signaler
  2. leravidemilo leravidemilo

    Ben, bien que ce soit plutôt rare, ici Julijo je suis en désaccord avec vous. Il ne faut surtout pas demander à “”nos”” élus de se taire en pleine période de crise.Car ce n’est pas de la crise sociale/urbaine… de Marseille qu’il s’agit, elle dure depuis nombre de décennies et on n’est pas près d’en sortir, mais de la crise du mode de gestion politique, de la “gouvernance” comme ils disent, bref de leur crise. Et s’il y a crise c’est que le peuple (oh pardon) s’exprime, et il ne manque pas de le faire de façon massive et quand même prometteuse, et dans ce cas là il est bon qu’ils s’expriment; ils s’enfoncent :
    – On nous refait le coup éculé du plan Marshall, qu’on a oublié de nous faire quand il le fallait, au moment de la création de la grooosssee métropole, et comme condition sine qua non. Plan Marshall qui nous ramène d’ailleurs aux fonds baptismaux du defferrisme (c’était comme qui dirait du donnant donnant…).
    – On veut nous faire croire que Gaudin est impuissant, alors qu’il est “trop puissant”, comme on dit chez nous, pour brader toute la ville, à vil prix, aux Bouygues, Vinci, véolia, constructa… et consorts, sans aucun égard pour les effets collatéraux de la chose sur les marseillais (ça commence à se voir!).
    – Et on veut même nous faire partager le diagnostic selon lequel les marseillais lâcheraient Gaudin, alors même qu’ils aspireraient bien plutôt, et pour de bon, à ce que Gaudin, et sa fine équipe, les lâchent, et au plus tôt! (Démission!).
    Laissons donc Muselier s’exprimer, et prenons bonne note, en regrettant toutefois que les Vassal et Gilles… nous privent tant de leur vision et de leur exubérance. (tant de retenue, face à l’émotion, semble de leur part relever du seul calcul politicien).
    – Il ont pourtant en commun, tous et toutes, que ça fait longtemps qu’ils nous calculent même plus!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire