Quand le candidat EELV à Aix prévenait le patron du Mistral des contrôles de police

Tuyau
Bref
le 11 Mar 2020
3
La mairie d'Aix-en-Provence (Image Emilio Guzman)

La mairie d'Aix-en-Provence (Image Emilio Guzman)

L’affaire était passée sous les radars au moment du procès d’Albert Plaza, ancien patron de la BAC Nord et centre, condamné en avril 2017 à 18 mois de prison avec sursis pour violation du secret professionnel et consultation illégitime de 49 fiches. Parmi les personnes que ce franc-maçon notoire rencardait des activités de la police figurait un « chirurgien aixois » comme le qualifiait La Marseillaise de l’époque.

Mediapart révèle que ce notable bavard n’était autre que Dominique Sassoon, suppléant de la députée LREM Anne-Laurence Petel et candidat investi par EELV aux élections municipales d’Aix-en-Provence. En 2011, Albert Plaza occupe la fonction de chef de cabinet du directeur de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône, il alimente plusieurs correspondant, dont des journalistes de la presse locale, le patron du Palm Beach et celui du Mistral, Christian Bandikian.

Ce dernier recevait des coups de fil de son ami Dominique Sassoon qui l’informait des contrôles de police à venir dans son établissement. Joint par Mediapart, le candidat écologiste plaide la naïveté : « [Albert Plaza] m’a demandé d’avertir notre ami commun Christian Bandikian qu’il fallait faire attention à d’éventuels contrôles sur la fumée de cigarettes dans ses établissements et le nombre de personnes admises. Je l’ai fait de façon un peu naïve ».

Source : Mediapart

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. guillaume-origoni guillaume-origoni

    « Parmi les personnes que ce franc-maçon notoire « ….celle ci , elle me laisse sans voix !!!!! Sérieux ????

    Signaler
    • guillaume-origoni guillaume-origoni

      Bonjour,
      Effectivement, j’avais cliqué sur le lien qui détaille les méthodes utilisées par Albert Plaza dans le réseau FM. Il n’en demeure pas moins que le lecteur qui ne le fait pas se trouve devant un jugement, une stigmatisation face à laquelle il a peu d’éléments de compréhension.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire