Propriétaire d’un taudis, Thierry Santelli quitte la vice-présidence du département

URGENT
Bref
le 11 Déc 2018
13

La présidente du conseil départemental Martine Vassal annonce ce mardi avoir accepté la démission de Thierry Santelli de ses fonctions de vice-président du conseil départemental délégué aux sports. Ce mardi, Marsactu révélait que l’élu LR est propriétaire d’un appartement dans un immeuble frappé d’arrêté de péril, à Saint-Mauront (3e). “C’est une décision conforme à mon souhait de voir des règles claires et strictes s’appliquer dans le contexte lié à l’habitat indigne et dégradé sur notre territoire. L’intransigeance en la matière est une nécessité absolue”, tranche Martine Vassal, qui avait agi de même à la métropole avec Bernard Jacquier.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    A cette allure , ils ou elles ne vont plus êtres très nombreux !

    Signaler
  2. 9zéros 9zéros

    Il a quand même attendu d’être découvert…..

    Signaler
  3. L.D. L.D.

    Oui pensant peut-être passer entre les gouttes. Quelle mentalité, quel sens de l’éthique, de la morale. Insupportable. Il a démissionné de sa vice-présidence mais a-t-il démissionné du conseil départemental et du conseil municipal. C’est indispensable. Tout cela est pitoyable.

    Signaler
  4. ptit-marin ptit-marin

    un centriste de plus à la porte!!
    2 à 1, avantage LR

    Signaler
    • ptit-marin ptit-marin

      oups, me manquait une centriste!!!!
      3 centristes et 1 LR

      Signaler
  5. lilicub lilicub

    Ce n’est plus une collectivité territoriale, ça devient une agence immobilière..

    Signaler
  6. julijo julijo

    génial le nombre d’élus “propres sur eux” qu’on a dans la région……c’est catastrophique ! entre les délinquants fiscaux et les affairistes immobiliers indignes on a un choix super.
    Ce qui est à vomir c’est que ces élus ne manquaient certes pas de moyens financiers pour entretenir leurs biens, et ne manquaient pas non plus d’informations et de connaissances pour améliorer la situation de leur propriété….ils faisaient du fric !

    Signaler
  7. ptit-marin ptit-marin

    au fait, a-t-on une explication sur la “non information” et “non signification de l’acte” de péril pour insalubrité de l’appart que louait le 2ème avocat démissionnaire?
    c’est bien la mairie qui doit signifier, non?

    Signaler
  8. Manipulite Manipulite

    Les 3 élus marchands de sommeil conservent leurs mandats de conseiller régional , conseiller métropolitain et conseiller général. Et les indemnités qui vont avec.Bien sûr. Au Conseil Régional il y a même une « déontologue » pour les élus. Elle regarde ailleurs ?

    Signaler
  9. leravidemilo leravidemilo

    Pour éviter les révélations suivantes (ça fait un plan de com vraiment cata), il conviendrait quand même que Gaudin mette à profit le report du CM en rajoutant un point à l’ordre du jour (et que Vassal fasse de même dans ses deux présidences et Muselier dans la sienne). Il s’agirait de poser la question suivante à chaque assemblée, en ouverture de la séance : “Qui parmi vous n’est propriétaire d’aucun taudis marseillais frappé d’un arrêté de péril ou d’insalubrité, ou susceptible de l’être dans les prochaines semaines ? Veuillez lever le bras.”
    Et comme ça on purge la chose, et hop, on repart… … (En espérant que les trois susnommés… lèverons le bras!)

    Signaler
  10. LN LN

    Puisque vous partez, monsieur Santelli, faites donc un crochet par la rue Beauvau – là où on accueille “les évacués” – et allez donc boire un café avec eux et vos “potes” Jean Montagnac , Bernard Jacquier, Martine Vassal et d’autres. Cela vous serait assez instructif, histoire de toucher la réalité du doigt….

    Signaler
  11. 236RogerSalengro 236RogerSalengro

    Habitat indigne et dégradé: ” l’intransigeance en la matière est une nécessité absolue” dixit Madame la Présidente. Chiche!
    Pour parodier un grand penseur ” Il n’y a pas de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des délibération de la Métropole et avec les couleurs de la Justice”

    Signaler
  12. 236RogerSalengro 236RogerSalengro

    de la légalité

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire