L’État se penche sur l’avenir du charbon à la centrale de Gardanne

Charbon
Bref
le 14 Fév 2018
0

Fin décembre, le président de la République a affirmé sa volonté de voir fermer les cinq unités de production d’électricité à partir du charbon d’ici 2022. À la suite de cette annonce, une commission interministérielle a été chargée de visiter les centrales et d’évaluer leur conversion. Ses membres étaient présents ce mardi à Gardanne, attendus par la CGT et certains élus locaux, inquiets des suites de cette visite, rapporte La Marseillaise.

“Cette commission est venue mesurer l’impact social, économique et financier de l’arrêt du charbon, pas pour sauver nos emplois”, affirme Nicolas Casoni, secrétaire général de la  CGT à la centrale. Ce dernier évalue à 450 les équivalents temps plein qui seraient touchés de la tranche charbon. Il plaide pour un maintien du charbon dans un mix énergétique avec la biomasse.

Source : La Marseillaise
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire