L’État se penche sur l’avenir du charbon à la centrale de Gardanne

Charbon
Bref
Benoît Gilles
14 Fév 2018 0

Fin décembre, le président de la République a affirmé sa volonté de voir fermer les cinq unités de production d’électricité à partir du charbon d’ici 2022. À la suite de cette annonce, une commission interministérielle a été chargée de visiter les centrales et d’évaluer leur conversion. Ses membres étaient présents ce mardi à Gardanne, attendus par la CGT et certains élus locaux, inquiets des suites de cette visite, rapporte La Marseillaise.

“Cette commission est venue mesurer l’impact social, économique et financier de l’arrêt du charbon, pas pour sauver nos emplois”, affirme Nicolas Casoni, secrétaire général de la  CGT à la centrale. Ce dernier évalue à 450 les équivalents temps plein qui seraient touchés de la tranche charbon. Il plaide pour un maintien du charbon dans un mix énergétique avec la biomasse.

Source : La Marseillaise

A la une

Paysage de l’habitat indigne dans le centre-ville de Marseille
Le 5 novembre dernier, huit personnes perdaient la vie dans l'effondrement de leur immeuble, rue d'Aubagne, à Noailles. Depuis manifestations et mobilisations citoyennes se...
Au 22 rue des Feuillants, plongée dans les limbes d’une copropriété dégradée
Février 2018. Marsactu organise son premier débat au théâtre de l'Oeuvre. Le thème de la soirée : "le centre-ville pour qui, pour quoi ?"....
Le département refuse de conditionner ses aides aux communes à la construction de HLM
Comme un air de déjà-vu. Vendredi, au lendemain d'un conseil métropolitain marqué par la question de la lutte contre l'habitat indigne, l'assemblée départementale a...
Habitat indigne : la métropole lance le débat “du futur” et laisse le passé à la Ville
La tension est à la mesure de la gravité du moment. La présidente de la métropole, Martine Vassal égraine les prénoms des morts de...
À Saint-Just, un pique-nique protestataire pour dénoncer la grève des cantines
"Nous, parents d’élèves, sommes pris en otage !" Paquets de chips, pizzas et sandwichs sont au menu ce jeudi, pour agrémenter un pique-nique de...
Un mois après le drame rue d’Aubagne, le débat sur l’habitat indigne s’impose à la métropole
Le débat politique se déplace et l'action avec. À la suite du report en urgence par Jean-Claude Gaudin du conseil municipal prévu lundi, c'est...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire