Pour Sébastien Barles (EELV), « Martine Vassal est virtuellement inéligible »

Engatse
Bref
le 13 Fév 2020
3

Lors d’une conférence de presse ce jeudi 13 février, le candidat à la mairie de Marseille désigné par EELV a estimé que sa rivale LR est « virtuellement inéligible ». Avec ses colistiers, il a listé plusieurs entorses qui prouveraient selon lui l’utilisation de moyens publics pour la campagne de celle qui est aussi présidente du département et de la métropole.

L’avocat Fabien Pérez, tête de liste dans les 4/5 pense avoir découvert des embauches à des fins électorales, estimant que certains salariés des collectivités « se transforment en colleurs d’affiches. 800 personnes ont été embauchées comme contractuels à la métropole en 2019, ce qui leur permet une force de frappe que l’on constate tous les jours sur le terrain ». Sébastien Barles relève un autre cas pouvant donner lieu à un contentieux électoral, « une identité entre la communication de la métropole sur la nature en ville et ses tracts sur le même sujet, sur celle du département sur la sécurité et ses prises de position aussi ». Ils évoquent enfin des événements inédits mis en place en période électorale comme la soirée de clôture de l’année de la gastronomie organisée par Provence tourisme, « une association transparente qui cache en réalité le département », note Sébastien Barles.

Interrogée sur ces attaques, Martine Vassal est restée fidèle à sa ligne de conduite en appelant à une bataille sur les « projets ». Elle invite ses opposants à l’attaquer en justice s’ils ont des preuves. Un pas que n’est pas encore prêt à franchir Sébastien Barles même s’il affirme que « cette conférence de presse est un premier avertissement. »

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Laurent Lhardit Laurent Lhardit

    battons la dans les urnes pour commencer !

    Signaler
  2. patrick patrick

    et grâce à qui m. égo +++++ ?
    tiens, le voila qui cherche à se replacer

    Signaler
  3. Input Output Input Output

    En ce qui me concerne, je n’ai pas attendu son invitation pour attaquer Martine Vassal en justice pour bore-out et placardisation, car j’en suis la preuve vivante…Mais si mon histoire n’intéresse pas les journaux locaux, peut-être que Sébastien Barles et Fabien Pérez voudront bien creuser la question pour essayer de déterminer combien de personnes l' »administration Vassal » a « mis de côté » au profit de ses « collaborateurs » et ce à grand renfort (encore) d’argent public ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire