Le potentiel repreneur des cinémas les Variétés et César en contact avec les salariés

Potentiel
Bref
le 18 Oct 2016
0

L’association « Les ami.e.s et partenaires du cinéma les Variétés » s’est réunie lundi pour faire le point sur la situation après l’annonce de la mise en redressement judiciaire de la société propriétaire des Variétés et du César. À l’ordre du jour, des informations sur le potentiel repreneur, Jean Mizrahi, dirigeant de la société Ymagis qui équipe en matériel numérique la majorité des salles de cinéma françaises. Ce dernier aurait pris contact avec les salariés « 48h après le jugement du tribunal de commerce », et continuerait le dialogue avec eux à ce jour. L’association a aussi pu échanger avec lui :« il nous indiqué qu’il n’était pas en mesure d’en dire plus aujourd’hui sur les conditions de son arrivée au capital et qu’il est en train d’analyser la situation, mais il nous a assuré qu’il était très attentif à la mobilisation », a indiqué Florence Pazzottu, porte-parole de l’association. « C’est une question de jours, au pire de semaines », a-t-elle ajouté.  

Alors que la période d’observation durera 6 mois, l’association, qui compte aujourd’hui plus de 600 adhérents, souhaite « accompagner » la procédure pour porter la parole des salariés et des spectateurs. Aucune certitude cependant sur le rôle que pourra jouer à l’avenir l’actuel propriétaire, Galeshka Moravioff. « Nous avons la conviction qu’il ne sera plus présent. Aujourd’hui, c’est avec les salariés que Jean Mizrahi dialogue », estime Florence Pazzottu.

Pour l’heure, les salariés attendent toujours de recevoir leurs salaires non-payés depuis le mois de juillet. Le mandataire judiciaire leur a indiqué que les versements prendraient encore un peu de temps.

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire