La métropole participera bien au financement du grand Prix de Formule 1 du Castellet

RE-VROUM
Bref
Benoît Gilles
19 Oct 2017 6

Le feuilleton durait depuis des mois et Jean-Claude Gaudin vient d’y mettre fin. En échange « de 120 millions d’euros d’aides de la région en passant par les conseils de territoire », détaille-t-il depuis le perchoir du conseil métropolitain, ce jeudi matin, la métropole accepte de participer au financement du grand prix de France de Formule 1 au Castellet, dans le Var. Longtemps, le président de la métropole a refusé de cette participation, arguant que le Castellet n’était « pas dans la métropole et pas dans le département ».

En début d’été, le nouveau président conseil régional, Renaud Muselier affirmait avoir obtenu un accord permettant le financement par les deux institutions mais le rapport avait été retiré de l’ordre du jour en juillet. « Le jouer collectif, c’est du donnant-donnant, il faut que chacun y trouve son compte » commente le président Gaudin en soulignant les retombées économiques et touristiques du grand prix, bien au-delà du village varois. La métropole entrera donc dans le groupement d’intérêt public des partenaires du grand prix et versera 3,6 millions sur six ans.

6
commentaires

A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...
  1. barbapapabarbapapa

    Orgies nazies, corruption, paradis fiscaux,
    http://www.liberation.fr/sports/2014/04/24/le-patron-de-la-formule-1-bernie-ecclestone-juge-pour-corruption_1003480
    http://www.lefigaro.fr/sport/2008/03/31/02001-20080331ARTFIG00417-l-orgie-naziede-max-mosley-fait-scandale.php
    pollution maxi écologie zéro, la métropole se salit dans cette affaire, quand aux retombées, il n’y en a pas sur la métropole quand il y a du turbin dans le Var, peut-être les motards et autres chauffards estropiés de la route qui font travailler les hélicos et les chirurgiens à la Timone ?
    Arrêtez de gaspiller l’argent des impôts !!!

    Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    120 millions foutus en l’air pour simplement figurer sur une photographie dans la Provence et Var matin.
    Et quand j’entends que l’Etat baisse ses dotations aux collectivités locales et que ces dernières hurlent en disant que cela est un scandale pour la survie de ces dernières.
    Gaudin se fout ouvertement de nous. Chers marseillais , continuez à voter pour cette équipe , finalement vous devez aimer cela .

    Signaler
  3. ManipuliteManipulite

    Un véritable hold-up sous nos yeux : l’argent public de la Région, de la Métropole Aix-Marseille, du département du Var…

    Signaler
  4. Electeur du 8eElecteur du 8e

    C’est vraiment formidable, le capitalisme : ça permet à des sociétés privées d’engranger des profits privés grâce à des montages basés sur l’argent public. De cet argent public dont on ne sait plus quoi faire à Marseille, bien sûr : c’est pas comme si on devait investir dans les transports publics, par exemple…

    Comment se fait-il qu’un événement « sportif » (?) aux retombées présumées planétaires ne parvienne pas à s’autofinancer ?

    Et pour finir sur une note bobo écolo bien-pensante (parfaitement assumée), faire hurler des moteurs et consommer du pétrole pour la gloire, est-ce encore dans l’air du temps ?

    (Copie de mon commentaire de l’article sur le même sujet paru dans Marsactu le 8 avril dernier)

    Signaler
  5. julijojulijo

    Et pendant ce temps l’artotheque du lycée Artaud tente de faire rayonner l’art et la culture……

    Signaler
  6. TrésorierTrésorier

    On ne remerciera jamais assez M. Mitterand d’avoir dilapidé l’argent public pour créer un Magnycourt raté et perdu (mais construits sur les terres d’un de ses amis….), ce qui a entrainé le départ de France du Grand Prix de Formule 1 alors que la Fédération Internationale Automobile a son siège a Paris……Ridicule !!!! Et maintenant, on se fait racketter pour qu’il revienne, les émirats et autres nouveaux riches ayant déjà déroulé le tapis rouge (mais vert de dollars) dans leurs pays respectifs.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire