Médecins sans frontières met en place des lieux de répit pour les mineurs étrangers isolés

Répit
Bref
le 3 Mar 2020
0

Depuis deux mois, dans une relative discrétion, l’organisation non gouvernementale Médecins sans frontières a mis en place des “lieux de répit” destinés à accueillir des mineurs isolés. Ces lieux sont installés en centre-ville, pour pallier les manquements du département dans la mise à l’abri de ces jeunes. “Depuis le 2 janvier, derrière le porche en pierres de taille d’un hall cossu, l’auberge accueille une dizaine de migrants mineurs, qui étaient tous à la rue depuis plusieurs mois”, explique La Marseillaise qui a visité un de ces lieux.

Deux auberges de jeunesse du centre-ville et un centre sportif de la Pointe rouge ont été investis par l’ONG en lien avec le réseau d’accueil de minots non accompagnés, le Ramina. Ce dernier fédère notamment des référents scolaires, médicaux ou judiciaires. En revanche, le 30 mars prochain, Médecins sans frontières fermera ces trois lieux provisoires en raison de la fin de la trêve hivernale. Pour l’heure, ni le département, ni l’État n’offrent de solutions de prise en charge.

Correction le 3 mars à 18 heures : Correction de l’article, c’est Médecins sans frontières qui mènent cette mission et non pas Médecins du monde.

Source : La Marseillaise
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire