Martine Vassal coupe court au projet de téléphérique vers Notre-Dame-de-la-Garde

Descente
Bref
Lisa Castelly
5 Fév 2019 7

Je ne veux pas défigurer Marseille, on ne m’a pas présenté de projet satisfaisant pour l’instant. La Métropole se lance dans une série de projets indispensables pour la mobilité, le téléphérique l’est moins.” En quelques mots confiés au site Made in Marseille, la présidente de la métropole, Martine Vassal, vient de mettre un sérieux coup de frein au projet de téléphérique vers Notre-Dame-de-la-Garde, emboîtant le pas à la maire de secteur déjà dubitative dans La Provence, à propos de ce projet “pharaonique et coûteux” (lire notre article). Le maire Jean-Claude Gaudin a pourtant fait mention de ce projet lors de ses vœux.

Si l’équipe municipale continue d’y croire, elle a pourtant dû reconnaître que la compétence des transports revenait à la métropole et a transféré le dossier à la collectivité. Ce transfert a même fait l’objet d’une remarque de la préfecture, apprend-on dans le récent rapport d’orientations budgétaires : “faisant suite à une demande préfectorale, la maîtrise d’ouvrage de ce projet est en cours de”transfert aux services de la métropole”“Au final, c’est la métropole qui tranchera, donc, pour l’instant, moi”, balaye donc Martine Vassal.

Source : Made in Marseille

A la une

Le projet de brasserie de la chambre de commerce fait bondir les cafetiers du Vieux-Port
Au Palais fin ? Le palais gourmand ? Le bistrot du palais ? Le concours est ouvert pour trouver un nom à la future...
Rue des Feuillants l’indignité côtoie toujours les immeubles évacués
Ça s'active rue des Feuillants. Les locataires du 22 font des aller-retour les mains chargées de cabas - ils ont une heure pour prendre...
Saint-Louis scelle la fin du sucre marseillais
Les 11 hectares adossés à la rue de Lyon où se trouve l’usine Saint-Louis sucre avaient déjà perdu de leur éclat depuis quelques temps,...
Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Vraiment pénible cette habitude de tourner autour du pot
    Si ce projet fumeux et couteux ne rentre pas dans les projets de la métropole , que Vassal le dise clairement et passons à autre chose.

    Signaler
  2. one liveone live

    Sujet rentrant parfaitement dans le cadre des formules de referendum .

    Signaler
  3. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Il est temps qu’à Marseille, on se concentre sur l’essentiel – répondre aux besoins du plus grand nombre – au détriment de l’accessoire. Les gadgets pour la carte postale, c’est super, mais on pourra les réaliser après avoir traité quelques priorités.

    Je lis sur le site du département que celui-ci, avec la métropole, engage des moyens “sans précédent” (sic) pour la mobilité (https://www.departement13.fr/les-bus-en-mode-electrique/). De quoi s’agit-il ? De 15 bus électriques à Marseille, et de 10 cars à double étage sur la ligne Aix-Marseille. Re-sic. Si des moyens “sans précédent” permettent des investissements aussi microscopiques, un téléphérique destiné principalement aux touristes ne saurait être prioritaire : il vaut mieux acheter des mouchoirs pour tous les Marseillais, afin que ceux-ci puissent pleurer.

    D’autant plus qu’il faudra bientôt financer le mausolée de Jean-Claude Gaudin, quelque part entre le grand stade somptuaire et la patinoire inutile.

    Signaler
  4. barbapapabarbapapa

    Le plus grave dans ce truc, c’est que la madame se prend pour l’impératrice bucco-rhôdanienne, des “moi je” à tire larigot pour un projet collectif, et si elle avait des goûts de chiotte où irait-on ?

    Signaler
  5. Phil from MarsPhil from Mars

    Elle n’est que le faux nez de Gaudin , le seul moyen pour la majorité municipale à sauver ses fesses en se cachant derriere Martine Vassal pour les prochaines élections. Gaudin lui même , avant même les effets d’annonce et le million en études dépensé, n’y croyait pas… simple et énième ruse électorale… Qui veut gagner des millions ? Pour avoir eu des echos de cette étude . ce projet était déj à mort -né

    Signaler
  6. eolienneeolienne

    Pour une fois j’approuve la décision de nos autorités locales, d’annuler la mise en place d’un téléphérique vers ND de la Garde. Il y a plus important pour développer notre ville et lutter contre le chômage comme accroitre les structures de transport en commun, encore bien insuffisants dans notre ville et le département, respecter la loi sur le logement social et la lutte contre le mal-logement : deux sujets dont l’actualité nous montre l’urgence.

    Signaler
  7. Philippe JamelPhilippe Jamel

    bonne évolution : je pense que les sociétés d’ascenceur financeraient un projet d’ascenceur grand volume sans défigurer la colline, il y a longtemps il y avait déjà un ascenceur

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire