Maison de retraite : Korian porte plainte après un reportage TV, une employée entendue

Représailles
Bref
Jean-Marie Leforestier
3 Oct 2018 1

Les images de vidéo-surveillance de la maison de retraite Les Parents (groupe Korian) sont accablantes. Diffusées par le magazine de France 3 Pièces à convictions il y a un an, elles montraient des personnes âgées livrées à elle-même la nuit dans cet établissement proche du parc du XXVIe centenaire. Après France Culture, avant France 2 en septembre, il s’agissait là d’un des nombreux reportages qui ont relaté les témoignages d’aides-soignantes excédées par les conditions d’accueil déplorables qui y règnent [Lire notre article].

Korian a choisi depuis des années de réprimer ces prises de parole. Après des mesures de licenciement, le groupe a cette fois déposé une plainte pénale contre X pour pour “recel, abus de confiance et atteinte à la vie privée” pour l’utilisation des images de vidéo-surveillance. Ce mardi, Isma, une employée, était convoquée par la Sûreté départementale. La CGT s’est rassemblée en soutien devant les locaux de la police, relaté notamment par 20 Minutes. “On pense que c’est clairement une mesure de représailles à la médiatisation de ce dossier, avance Me Voraz, son avocate. C’est dans la droite ligne des menaces proférées par Korian, disant qu’il y aurait des poursuites pénales à chaque prise de parole dans les médias.”

“Nous protégeons l’intimité et la vie de nos résidents, et nous avons porté plainte dans ce cadre, explique à 20 minutes Me Reinhart, avocat de Korian. Ces images représentant des personnes fragiles n’avaient pas à être diffusées. On ne cherche pas à museler, on demande un minimum de respect.”

Source : 20 minutes

A la une

Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...
La métropole met la première pierre à sa politique de lutte contre l’habitat indigne
La politique de lutte contre l'habitat indigne concentre les effets de contraste les plus radicaux : la réalité parfaitement abjecte des conditions de vie...
La décharge du Mentaure, où se croisent les intérêts des frères Guérini
C'est le dernier fil qui, selon le procureur de la République de Marseille, relie Jean-Noël Guérini à la première affaire qui porte son nom....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    Je me demande si Me Reinhart se souvient du sens du mot respect. J’espère qu’un décideur de Korian ira un jour faire un tour derrière les barreaux pour comprendre toute la valeur des mots.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire