Maison de retraite : Korian porte plainte après un reportage TV, une employée entendue

Représailles
Bref
Jean-Marie Leforestier
3 Oct 2018 1

Les images de vidéo-surveillance de la maison de retraite Les Parents (groupe Korian) sont accablantes. Diffusées par le magazine de France 3 Pièces à convictions il y a un an, elles montraient des personnes âgées livrées à elle-même la nuit dans cet établissement proche du parc du XXVIe centenaire. Après France Culture, avant France 2 en septembre, il s’agissait là d’un des nombreux reportages qui ont relaté les témoignages d’aides-soignantes excédées par les conditions d’accueil déplorables qui y règnent [Lire notre article].

Korian a choisi depuis des années de réprimer ces prises de parole. Après des mesures de licenciement, le groupe a cette fois déposé une plainte pénale contre X pour pour “recel, abus de confiance et atteinte à la vie privée” pour l’utilisation des images de vidéo-surveillance. Ce mardi, Isma, une employée, était convoquée par la Sûreté départementale. La CGT s’est rassemblée en soutien devant les locaux de la police, relaté notamment par 20 Minutes. “On pense que c’est clairement une mesure de représailles à la médiatisation de ce dossier, avance Me Voraz, son avocate. C’est dans la droite ligne des menaces proférées par Korian, disant qu’il y aurait des poursuites pénales à chaque prise de parole dans les médias.”

“Nous protégeons l’intimité et la vie de nos résidents, et nous avons porté plainte dans ce cadre, explique à 20 minutes Me Reinhart, avocat de Korian. Ces images représentant des personnes fragiles n’avaient pas à être diffusées. On ne cherche pas à museler, on demande un minimum de respect.”

Source : 20 minutes

A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    Je me demande si Me Reinhart se souvient du sens du mot respect. J’espère qu’un décideur de Korian ira un jour faire un tour derrière les barreaux pour comprendre toute la valeur des mots.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire