Libération dresse le portrait de JYS, lanceur d’alerte marseillais « sans idées politiques »

Vu sur le web
Bref
Jean-Marie Leforestier
3 Mai 2019 0

Mais qui se cache derrière le vidéaste enflammé « JYS » alias Jean-Yves Sayag qui dénonce inlassablement sur Facebook les dépôts sauvages de déchets, notamment de chantier ? L’humoriste a droit à son portrait dans Libération. Celui-ci s’attache surtout aux relations de l’homme au politique. Invité à échanger par Europe écologie-les Verts et la France insoumise, il apparaît surtout très à l’aise avec les actuels ou anciens élus du Rassemblement national.

« Au Rassemblement national, ils sont très sympas et, surtout, ils m’aident pour mes journées de nettoyage de décharges ! Moi, je n’ai pas d’idées politiques. Tout le monde se sert de moi et moi, je me sers de tout le monde ! », assume-t-il. Son objectif est de trouver un élu pour relayer la proposition de loi qu’il a imaginé : une éco-taxe pour financer des centres de tri gratuits pour les professionnels.

Source : Libération

A la une

Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...
La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire