L’hôpital privé de Saint-Barnabé ne se fera pas

Enterrement
Bref
Benoît Gilles
22 Nov 2018 2

“La métropole se conformera à l’avis du commissaire enquêteur“. En quelques mots, la métropole enterre officiellement le projet d’hôpital privé sur le site de l’ancien collège Louis-Armand à Saint-Barnabé (12e).

Après l’avis défavorable du commissaire-enquêteur en charge de l’enquête publique (lire notre article), la métropole renonce donc à modifier le plan local d’urbanisme pour permettre l’installation “du plus grand hôpital privé de France” comme aiment à le nommer le groupe Sainte-Marguerite qui porte projet.


A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. michelmichel

    Stupéfiant et tant mieux . Je n’ai jamais vu une décision prise aussi rapidement et dans le sens des intérêts des quartiers concernés . A l’évidence c’est une conséquence des drames de la rue d’Aubagne
    MB

    Signaler
  2. LNLN

    Tout de suite, l’esprit mal placé mais tellement rodé, je me demande s’il n’y a pas quelque part une entourloupe. C’est pas possible effectivement que si vite, sur le “simple” avis d’un commissaire, l’affaire soit abandonnée. Surtout que derrière pouvaient arriver les recours même si on sait souvent qu’ils n’aboutissent pas ou si peu et que tous les Vinci, Bouygues, Eiffage & cie arrivent à leur fin. Mais que se passe-t-il donc ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire