L’hôpital privé de Saint-Barnabé ne se fera pas

Enterrement
Bref
Benoît Gilles
22 Nov 2018 2

“La métropole se conformera à l’avis du commissaire enquêteur“. En quelques mots, la métropole enterre officiellement le projet d’hôpital privé sur le site de l’ancien collège Louis-Armand à Saint-Barnabé (12e).

Après l’avis défavorable du commissaire-enquêteur en charge de l’enquête publique (lire notre article), la métropole renonce donc à modifier le plan local d’urbanisme pour permettre l’installation “du plus grand hôpital privé de France” comme aiment à le nommer le groupe Sainte-Marguerite qui porte projet.


A la une

Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...
Manifestants cherchent maire, désespérément
Huit cercueils de carton noir avancent lentement vers l'hôtel de ville marseillais, au son d'une marche funèbre jouée par un saxophone, un tuba et...
Euroméditerranée se projette jusqu’en 2030, avec de nombreuses zones d’ombre
Il est de ces documents complexes aux nombreux acronymes qui découragent d'y plonger le nez. C'est le cas du "Protocole-cadre de partenariat n°V pour l'extension...
L’annulation du conseil municipal repousse encore le débat politique sur le mal-logement
Il y aura bien un rassemblement devant la salle du conseil municipal ce lundi matin. Mais celle-ci demeurera vide. Ce dimanche, le maire de...
Les habitants de Bel horizon craignent de voir leur tour disparaître
Les gilets jaunes flottent aux fenêtres et balcons de cette grande tour inélégante qui sert de fanal de l'entrée de ville, entre Saint-Lazare et...
Le stadium d’athlétisme Miramas, 22 millions d’euros mais pas de projets
Si vous êtes au village de marques, vous n’avez qu’à traverser la rue. C’est à Miramas, dans une zone moitié résidentielle moitié en friche,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. michelmichel

    Stupéfiant et tant mieux . Je n’ai jamais vu une décision prise aussi rapidement et dans le sens des intérêts des quartiers concernés . A l’évidence c’est une conséquence des drames de la rue d’Aubagne
    MB

    Signaler
  2. LNLN

    Tout de suite, l’esprit mal placé mais tellement rodé, je me demande s’il n’y a pas quelque part une entourloupe. C’est pas possible effectivement que si vite, sur le “simple” avis d’un commissaire, l’affaire soit abandonnée. Surtout que derrière pouvaient arriver les recours même si on sait souvent qu’ils n’aboutissent pas ou si peu et que tous les Vinci, Bouygues, Eiffage & cie arrivent à leur fin. Mais que se passe-t-il donc ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire