L’Etat lance ses carrefours de l’entrepreneuriat pour les quartiers prioritaires marseillais

Accélérateur
Bref
le 2 Déc 2021
1

C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron pour Marseille. Lors de la visite de la ministre déléguée à la Ville ce jeudi a été lancée la création de quatre “carrefours de l’entrepreneuriat” pour accompagner les jeunes souhaitant fonder leur propre entreprise. Dès ce vendredi, le site internet de la préfecture des Bouches-du-Rhône publie un appel à initiative pour les structures déjà existantes qui voudraient jouer ce rôle de carrefour. La remise des candidatures doit se faire avant le 7 janvier pour une ouverture début février.

Ces lieux viseront à combler les carences identifiées, à savoir le manque d’encadrement dans le développement d’un projet, la difficulté pour trouver des financements et une mauvaise communication sur l’existence de ces organismes. L’objectif est d’accompagner 4000 jeunes par an dès 2022.

Des incubateurs et couveuses d’entreprises effectuent déjà certaines de ces missions, mais cette fois-ci l’investissement de l’État est conséquent, avec 15 millions d’euros dédiés à l’accompagnement des jeunes entrepreneurs à Marseille, au-delà de ces seuls “carrefours”. Le détail de ce qui sera financé concrètement n’est pas connu. “Ce sera aux opérateurs candidats de nous dire de quoi ils ont besoin et ce qu’ils peuvent faire avec des moyens supplémentaires”, précise Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des entreprises, qui gère le projet.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    Carrefours, couveuses, incubateurs, = Foutaises, billevesées, balivernes.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire