Les syndicats mobilisés devant la préfecture contre la fermeture de l’Afpa d’Istres

Afpa
Bref
Clara Martot
31 Jan 2019 0

Une intersyndicale CGT, CFDT, FO et SUD a appelé au rassemblement ce jeudi devant la préfecture de Marseille pour protester contre le plan de restructuration nationale de l’AFPA annoncé en octobre. La direction générale de cette association de formation a en effet annoncé la fermetures de 38 centres d’ici à 2020, dont celui d’Istres, qui compte 80 salariés.

Deux autres centres de la région, Cannes et Gap, sont aussi concernés. “Nous demandons le retrait du plan de restructuration. Nous formons des chômeurs précaires et répondons à une réelle demande des entreprises”, estime Sylvie Debois, déléguée SUD FPA. Ce retrait sera demandé officiellement par les délégués du personnel lors d’une consultation fixée au 7 mars.


A la une

L’Italie veut vendre son consulat et son institut culturel marseillais
Le consulat d'Italie va-t-il bientôt déménager ? C'est le sens de la demande de déclassement du bâtiment, adressée par le consul d'Italie à Marseille,...
Le marché aux puces entame sa “montée en gamme” à coups de sets électro
Les basses résonnent sur la rue de Lyon. Il est 21 heures passées et le parking du marché aux puces, habituellement vide à cette...
Stéphane Ravier (RN) s’offre Eric Zemmour pour draguer la droite
Ils finissent les phrases l'un de l'autre, rougissent de plaisir à s'écouter parler, ricanent à chaque saillie provocatrice... À voir le flot d'atomes crochus...
Le musée subaquatique des Catalans lesté par la justice
Touché. Coulé ? Le projet d'un musée subaquatique au large de la plage des Catalans (7e) connaît un nouveau coup dur. Après des mois de...
La Ville de Marseille veut mieux réguler les trottinettes avec des emplacements dédiés
C'est un simple appel à projet de la Ville de Marseille mais il est riche d'enseignements. La mairie est en train de tirer les...
Élus et policiers municipaux plébiscitent les caméras portatives qui ne filment jamais
Les policiers municipaux de Marseille, de Venelles ou encore de Saint-Martin-de-Crau vont pouvoir redevenir vidéastes. Le 16 avril, le préfet de police des Bouches-du-Rhône...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire