Les plaisanciers de La Ciotat au tribunal administratif contre une hausse de leur redevance

Salé
Bref
Lisa Castelly
9 Oct 2018 4

Les propriétaires de bateaux du Vieux-Port de la Ciotat ont vu rouge en voyant leur redevance portuaire annuelle grimper de 200 euros. Une décision prise par la société Semidep, qui a le Vieux-Port et les chantiers navals en gestion. Selon l’association des plaisanciers, citée par La Marseillaise, la hausse n’est appliquée qu’aux bateaux de moins de huit mètres : “Les unités de plus de huit mètres en sont exemptées tandis que les bateaux de tradition – en bois – bénéficient d’une ristourne”.

Devant une hausse qu’ils jugent “démesurée et illégale”, selon les mots de Robert Polo, président de l’association de défense des plaisanciers du Vieux-Port, ces derniers ont décidé d’intenter un recours en devant le tribunal administratif pour obtenir son annulation. Ils pointent aussi des vices de forme, comme “l’absence d’affichage” mais aussi le fait que la hausse a été facturée avant les avis du conseil portuaire et du conseil départemental. Jusqu’ici, la Semidep et la Ville de la Ciotat ont justifié cette augmentation de redevance par le besoin de couvrir les coûts de fonctionnement et le renouvellement des équipements portuaires.

Source : La Marseillaise

A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    Il faut porter l’affaire au conseil Macron: cette augmentation risque de masquer pour ces gens l’augmentation de pouvoir d’achat promise par le chef de l’Etat en Janvier 2019, surtout s’ils sont de plus retraités, fonctionnaires, en recherche d’emploi, …

    Signaler
  2. Pascal LPascal L

    Merci pour l’information mais il manque une donnée : ils vont devoir verser 200 euro de plus, mais combien versaient-ils précédemment ? D’après ce qui se dit (et c’est pour ça que les places se revendraient très cher sous le manteau) ils ne versaient pas grand chose, moins que la location d’un petit garage. Est-ce une rumeur ?

    Signaler
    • Julien Vinzent_Julien Vinzent_

      Bonjour, le forfait annuel (hors frais annexes) allait de 800 à 1600 euros.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire