Les plages interdites d’accès dans tout le département

Bronzette
Bref
le 19 Mar 2020
23

Si se déplacer sans nécessité était déjà prohibé pour cause de pandémie, les autorités précisent que cela vaut aussi pour les bords de mer, où certains seraient tentés d’aller prendre l’air. Le préfet de région et le préfet de police ont annoncé ce jeudi prendre un nouvel arrêté spécifiant que l’accès aux plages et à l’ensemble du littoral est interdit dans tout le département. Cela est valable pour la circulation à pieds mais aussi la baignade en mer. Ne pourront être présents dans ces zones que les personnes pouvant « en justifier la stricte nécessité ».

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ANTOINE HIBON ANTOINE HIBON

    Cela commence à donner le sentiment qu’il y a une dérive vers une projection culpabilisante des insuffisances gouvernementales, dont une part (de ces insuffisances) était sans doute difficilement évitable.
    Le bourgeoisisme de l’intervention de la dernière intervention de Macron était à cet égard annonciateur. Positiver presque philosophiquement la situation, oui. Mais Ricoeur a oublié de lui enseigner des rudiments marxistes. Il n’a donc pas pensé à l’entassement de parfois trois générations dans deux pièces, dont une génération et demi peut être illettrée.
    Essayons de garder notre discernement dans cette ambiance hyper-surmoïque dont on connait les dangers…

    Signaler
  2. PierreLP PierreLP

    Si on va pêcher, ramasser des oursins etc etc cela rentre dans la rubrique courses alimentaires du formulaire CERFA ?

    Signaler
  3. pas glop pas glop

    Attestation ou pas, je n’avais rien à faire sur une des plages du Prado cet après-midi et je devais rentrer chez moi. D’après la police je peux juste sortir autour de mon paté de maison. Déjà j’ai échappé à l’amende ! Pourtant aucune bousculade, aucun attroupement c’était quasi désert.

    Signaler
  4. MarsKaa MarsKaa

    Cela n a aucun sens. Culpabilisant et infantilisant.
    Il vaudrait mieux expliquer encore et encore qu il ne faut pas se grouper, ni s approcher.
    Quelle difference entre marcher le long de la mer, et marcher le long de son bd ?
    Nous avons besoin, pour tenir, de pouvoir prendre l air. Tout le monde n a pas une maison avec jardin, un grand appart avec terrasse.
    Si on garde ses distances, pourquoi le bord de mer devrait etre interdit ?
    A moins que ce ne soit la plage au sens strict ? (Le sable).
    Y en a marre d entendre que « c est la faute des gens qui sont irresponsables « … mais pour une poignée de personnes qui ne respectent pzs les regles, pourquoi punit-on tout une population ? Ce n est pas « normal », c est un choix. Un mode de gouvernance.
    Les punitions collectives sont interdites à l ecole, à l armée…

    Signaler
    • petitvelo petitvelo

      A l’armée je ne sais pas , mais à l’école primaire ça n’arrête pas !
      L’idée est bien de mettre tout le monde chez soi pour éviter toute dérive.

      Signaler
  5. MarsKaa MarsKaa

    J ajoute que je trouve que ça prend une tournure inquiétante ce confinement sous surveillance.

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Ce qui est inquiétant ce sont des réactions comme celles que je viens de lire , le confinement sous surveillance. Nous avons une période difficile à passer , point barre. Alors ces pseudo tournures, faut arrêter le délire.
    Restez chez vous , prenez un bon bouquin , évitez le rayon complotiste, nous en avons pour 4 à 6 semaines , la Comédie Humaine de Balzac serait parfaite

    Signaler
    • LN LN

      Merci Brallaisse ! Je ne pensais pas lire, moi aussi ce genre de commentaires sur Marsactu en une telle période. C’est même presque ça qui est le plus inquiétant.

      Signaler
  7. Brallaisse Brallaisse

    Et bien LN .Sortez, ne vous protégez pas , ne protégez pas les autres cela améliorera la situation.
    Marsactu , désolé, de vous le dire, n’est pas uniquement réservé aux pseudo rebelles soi disant garant des libertés , Marsactu est ouvert à tous le monde et heureusement . Si les médecins nous disent de rester à la maison et de faire attention cela n’est pas pour rien . Les médecins ne sont pas des autocrates complices de je ne sais qui ? .Alors le confinement oui , le sous surveillance faut arrêter le délire.

    Signaler
    • LN LN

      Heu… comment dire, Brallaisse, ce que j’ai écris est dans la pure lignée de votre commentaire. Je vous remerciais justement de faire partie de ces gens confinés (comme nous depuis dimanche) et qui trouvent tout ca bien désolant. Je ne comprends pas non plus les commentaires que vous dénoncez.
      Comme quoi, l’écriture est parfois sujette à tromperie. Mais je n’ai peut-être pas le bon élément de langage !

      Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Tout le monde , désolé

    Signaler
  9. Un piéton de Marseille Un piéton de Marseille

    @Brallaisse

    Les médecins gèrent aujourd’hui avec un dévouement extrême les conséquences de la légèreté de bien des dirigeants des divers pays du monde et les médecins français comme tout le personnel de santé commencent d’ailleurs sérieusement à demander des compte à Macron et au gouvernement français pour mise en danger de la santé d’autrui.

    Avec ses déplacements « à proximité du domicile » le gouvernement décrète que les déplacements dans nos villes ou nos villages impliquent forcément des contacts humains ce qui est une absurdité. On peut très bien se déplacer dans tout Marseille de façon responsable et même sur les plages sans que cela implique des contacts rapprochés, ce que j’ai fait dimanche15 mars quand cela était encore autorisé

    Par ailleurs le 13/03/2020 Huffingtonpost interrogeait le « Face au coronavirus, la France doit-elle s’inspirer de la Corée du Sud ? »
    « À l’inverse de la Chine et de l’Italie, Séoul n’a pas eu à verrouiller des villes ou des régions entières pour endiguer l’épidémie de Covid-19 (pour l’instant). » Pour cela deux méthodes conjointes : Tests tous azimuts d’une part et traçage et isolement des porteurs. Ce pays de 50 millions d’habitant avec une population très concentrée semble bien avoir réussi à juguler l’épidémie bien plus rapidement (voir les graphiques du Financial Times https://www.ft.com/content/a26fbf7e-48f8-11ea-aeb3-955839e06441 )

    Bien sûr le traçage implique une intrusion totale dans la vie privé mais cette intrusion est beaucoup moins grave que la suspension de la liberté de déplacement, la liberté de réunion et la liberté de culte pourtant inscrits dans la constitution.
    Voir : https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-la-france-doit-elle-sinspirer-de-la-coree-du-sud_fr_5e6b82f9c5b6bd8156f5d924

    Je rappelle que le 7 mars encore M. et Mme Macron se rendent au théâtre pour inciter les Français à sortir malgré le coronavirus « parce que la vie continue » expliquent ses collaborateurs. Le comportement de Macron relève donc bien d’une irresponsabilité extrêmement grave et c’est pourtant lui qui décide de tout à tort et à travers et cela devient même ubuesque et aujourd’hui Macron déplore un confinement pris « à la légère » !

    PS : inutile d’utiliser à tout va le terme de complotisme, cette pratique que vous chérissez est simplement une forme de terrorisme que j’aurais du mal à qualifié de terrorisme intellectuel.

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Que la trombine de Macron ne vous revienne pas c’est votre droit le plus absolu mais delà à dire que le gouvernement met la vie des autres volontairement en danger, faut arrêter. Les médecins conseillent et réagissent et font en fonction des évènements, de leurs savoir.
    Face à la légèreté de certains, des décisions doivent êtres prises, et l’on doit les prendre,même si cela est contraignant. Concernant la liberté de culte, rien ne vous empêche de la pratiquer avec votre bible ou dimanche matin sur France 2,avec votre Coran en faisant vos prières à la maison de même si c’est le cas vendredi pour le Shabat, si vous êtes pratiquant, et franchement qualifier Macron de grand pourfendeur des cultes faut arrêter là aussi.
    Après dire que l’on terrorise les gens intellectuement quand l’on n’est pas d’accord avec vous, alors, vous n’êtes pas sortie de l’auberge.
    Après tous les avis sont dans la nature, du moins France, ce qui n’est pas tout à fait le cas même en Corée du Sud.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Cher Braillasse ! Faites comme tout le monde : arrêtez de l’exciter…
      Sauf bien sûr si c’est distrayant pour vous… en ces temps d’abstinence…

      Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Cher Félix, vous avez raison je vais me replonger dans la relecture des Stoïques

    Signaler
  12. Un piéton de Marseille Un piéton de Marseille

    Comme d’habitude le binôme Braillase-Félix Weygand composé d’une personne qui se qualifiait elle-même récemment de « vieux réac » et d’un ex-élu PS aujourd’hui porte-parole officieux de la macronie auprès des lecteurs de Marsactu s’efforce de contrôler les listes de commentaire du journal en procédant par intimidation pour essayer de faire taire la liberté d’expression et ces listes de commentaires, à quelques exceptions près, risquent bien de devenir le lieu de la pensée unique, donc sans intérêt, puisque seule un infime minorités de lecteurs participent à ces commentaires alors que seule la diversité des points de vue fait progresser la réflexion.

    Marsactu est un précieux organe d’information pour l’actualité locale mais il reste indispensable de lire la presse nationale pour s’informer sur les questions générales que ce soit des quotidiens comme le Figaro, Le Monde ou Libération ou bien encore Médiapart (un organe complotiste sans doute pour notre binôme bien que ce journal en ligne soit partenaire de Marsactu) ou bien encore les hebdomadaires.

    Yves Sintomer, professeur de sciences politique à l’Université de Paris VIII et chercheur associé au CNRS ( voir Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Sintomer) a écrit un article dans les pages Idées du journal Le Monde en date du vendredi 20 mars.

    Je ne contenterai ici de vous en donner quelques brefs extraits ainsi que le titre et le sous-titre :
    «Face à l’épidémie, les politiques n’ont pas eu le cran de poser le débat. La gestion de cette crise est à l’image de la politique menée sur d’autres fronts : un mélange d’amateurisme, d’improvisation et d’arrogance. Les simple citoyens ont été privés des débats nécessaires sur les choix à faire … Depuis son apparition en Chine, le risque d’une extension à l’Europe était à l’ordre du jour … Le comble a été atteint lorsque la président, sans esquisser la moindre autocritique, a stigmatisé l’absence de civisme des français qui continuaient à profiter du beau temps le dimanche 15 mars… Le 6 mars, Macron allait au théâtre, déclarant que la vie continue et qu’il ne fallait pas modifier les habitudes de sortie … Les forces d’opposition ne se sont pas davantage saisie de ce débat de société». Inutile de dire mais c’est encore mieux en le disant que le débat auquel Yves Sintomer aspirait n’a rien a voir avec ce « grand débat » monologue mascarade présidentiel de l’année dernière.

    En page 5 également un article de la rédaction sur « les graves insuffisances francaise … notamment sur l’usage des masques et l’utilisation des tests de dépistages» qui se termine ainsi : « Plutôt que d’appliquer rigoureusement les règles essentielles de la santé publique sur la base d’arguments épidémiologiques aujourd’hui bien connus, on masque de graves insuffisances matérielles logistiques par de soi-disant arguments médico-scientifiques à géométrie variable.

    Ces articles sont accessibles aux abonnés sur le site du journal Le Monde, autrement vous pouvez vous procurer ce numéro du jour dans une maison de la presse d’ici 19 heures si la police nationale veut bien considérer qu’il s’agit là d’un achat de « première nécessité » et si vous en trouvez une « à proximité du domicile ». Attention donc à ne pas vous faire verbaliser car cela pourrait vous coûter de 135 à 375 €.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Mais Electeur du 9e personne ne veut vous faire taire : pourquoi ne postez vous pas de longues tribunes dans l’Agora de Marsactu plutôt que de nous raconter tout cela en commentaire des articles ?

      Signaler
  13. Brallaisse Brallaisse

    Ah , cher 9e . L’un de mes vieux professeurs de cette vieille faculté de Droit et des Sciences Politiques , nous disait : « Pensez par vous même ». Je vous évite le latin , je pourrais me faire traiter de vieux c…. par étourderie de votre part.
    Quelques commentaires à vos dernières remarques . Principe de base ,la pensée unique et le politiquement correct me fatiguent. Vous parlez de liberté d’expression.? . Si votre expression est de reprendre à votre compte des » point de vue » de journaux et d’en faire votre gras , vous voudrez bien me démontrer où cette dernière se situe? . D’autant plus que vos références professorales ont deux défauts. Le premier , les professeurs parlent d’un monde qu’ils ignorent. Commenter , critiquer n’est pas agir, cela est leur fonction, donc problème pour donner des leçons. Ceci à quelques exception près notamment avec JP DE GAUDEMAR .Blablater et se retrouver face à un problème tel que nous le connaissons , il y a un monde et ils sont incapables de le faire. Vous connaissez sans doute la différence entre la théorie et la pratique. Cela me fait penser aux professeurs de gestion des « Grandes Ecoles » qui n’ont jamais fait une paye en fin de mois . C’est du vécu.
    Le deuxième , Yves Syntomer , si ma mémoire défaillante ne me trahie point , a été un fervent supporter de la gardienne des pingouins , alias Ségolène ROYAL . Perspicace le Syntomer. Ce dernier déplore le long monologue de Macron , qu’elles sont ses compétences ?. Réponse : Politique et Modernité, Démocratie participative. Garçon sûrement brillant en Sociologie et Sciences Politiques mais en Médecine des capacités surement voisines de zéro. Alors chacun à sa place.
    Enfin le Monde , Libération ne sont plus depuis longtemps ce qu’ils ont été. Le Figaro , oui les pages saumons et le supplément littéraire. Le niveau des journalistes à légèrement baissé. C’était mieux avant , et oui avec l’ancien « Monde » et le « Matin de Paris », ou plutôt il faut s’adapter à la concurrence, soyons juste. Vous parlez de force d’opposition , j’ai regardé ce matin ou hier la séance en commission de l’Assemblée Nationale avec l’ intervention de CORBIERE et pourtant il y avait à dire sur certains points de la proposition de Loi. Pas de commentaires à son sujet , il vaut mieux.
    Concernant 8e , nous ne sommes ni binôme , ni quoi que ce soit et je ne me permettrais pas de m’exprimer en son nom. Il a le parcours qu’il a , et d’accord ou pas d’accord il faut le respecter. La courtoisie est , cher 9e , l’une des qualité des « vieux réac » est qui permet une certaine urbanité.
    Pour en finir , deux choses : j’aime bien le débat et l’échange de vue, mais avec vous et je sens que cela est réciproque nous avons quelques difficultés. Il y a plus grave dans la vie. Deuxièmement , vue l’animosité que vous avez avec Macron , en complément de votre revue de presse habituelle , un conseil , abonnez vous à Gala ou Closer.

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Cher Braillasse,
      Vos remarques sur les universitaires me fendent le coeur à plusieurs titres … vous connaissez sans doute cette réflexion :
      -si tu es bon en pratique et mauvais en théorie, crée une entreprise !
      -si tu es bon en théorie et mauvais en pratique, deviens universitaire !
      -si tu es mauvais en théorie et mauvais en pratique ?
      …. fais toi consultant !
      Hélas ! moi j’ai tout fait dans ma vie… sans doute le sort des vieux cons !
      Mais j’ai décidé de finir doublement prof à l’Université publique et dans une « grande école » de gestion… mon cas mérite l’euthanasie …

      Signaler
  14. Brallaisse Brallaisse

    Non car vous avez pratiqué, 😊

    Signaler
  15. Brallaisse Brallaisse

    Et que vous avez fait des aller retour théorie vers pratique et inversement.
    Vous venez d ‘inventer un nouveau concept: la dialectique professionnelle 😊

    Signaler
  16. Richard Mouren Richard Mouren

    On est pas sortis de l’auberge. Comment arriver à faire comprendre aux français, marseillais de surcroit, que ce n’est pas la balade dans les Calanques, dans la Ste Victoire et sur les plages qui est à risque mais l’entassement des voitures de ces promeneurs dans les parkings donnant accès à ces sites naturels. Comment arriver à faire comprendre que ce n’est pas la promenade champêtre qui est à risque, mais le déplacement pour y parvenir. Comment arriver à faire comprendre que l’attestation n’est là que pour nous rappeler que nos sorties doivent être limitées.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire