Les habitants de la Belle de Mai vont bénéficier d’un (petit) budget participatif

Enveloppe
Bref
Violette Artaud
20 Août 2019 4

La métropole l’a voté en juin. Un budget participatif va être mis en place dans trois quartiers prioritaires de la politique de la ville du territoire métropolitain, deux à Port-de-Bouc et une partie du centre-ville de Marseille. Il s’agira plus précisément de la Belle de Mai, détaille aujourd’hui La Marseillaise, après que cette localisation a été dévoilée. Le but de cette expérimentation est que les habitants de ces quartiers décident de ce qu’ils veulent faire de ce budget de 65 000 euros au total. Pour ce faire, des comités de pilotage vont être créés et des appels à projets lancés.

Si l’initiative est saluée par des associations, les moyens alloués restent relativement bas pour environ 20 000 habitants et dans la fourchette basse de ce type de démarches. « Les idées ne manqueront pas, le budget sera de toute façon insuffisant », note dans La Marseillaise Jean-François Blondeau, habitant du 3e arrondissement et membre du conseil citoyen. Il pointe aussi le retard de la mise en œuvre de cette mesure : « Cette expérimentation devrait être depuis longtemps une pratique permanente comme dans d’autres villes, ce n’est pas encore avec ça qu’on va faire la révolution démocratique à Marseille. »

Source : La Marseillaise

A la une

Renvoyé en correctionnelle, le militant Kevin Vacher dénonce une décision « politique »
Épuisé mais soulagé. Le militant du collectif du 5 novembre, Kévin Vacher est sorti du palais de justice après plus de 28 heures de...
Marseille, bonne élève de la lutte contre les trafics de stupéfiants ? Pas si sûr
Mardi, trois ministres et un secrétaire d'État "descendaient" à Marseille, annoncés à la dernière minute, pour présenter le nouveau plan national de lutte contre...
La relance accélérée du PPP des écoles paraît mal engagée
En février dernier, le tribunal administratif décidait d'annuler la délibération actant le recours au PPP, partenariat public privé à un milliard d'euros, pour la...
Le cas Benoît Payan, point de crispation de l’union de la gauche marseillaise
Tout occupé à son union inédite et nourrie d'horizontalité, le mouvement pour un "rassemblement inédit" de la gauche se détourne pour le moment de...
Les dossiers chauds du conseil municipal du 16 septembre 2019
D'abord la foire de Marseille, fin septembre, puis la rentrée politique. Depuis vingt ans, le rituel est quasi immuable avec seulement deux conseils municipaux...
Soutenue par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal espère éviter la « guerre des droites »
Le secret de polichinelle n'en est plus un. Après plusieurs mois de faux suspens, Martine Vassal a annoncé sa candidature aux élections municipales, vendredi...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Incroyable comme la proximité des élections municipales fait évoluer les pratiques, après des années durant lesquelles nos petits marquis estimaient que leur mandat valait chèque en blanc et les dispensait de prendre l’avis des électeurs entre deux élections.

    Evidemment, vu le montant, on est nettement plus proche de l’affichage que d’une conversion réelle à la démocratie participative… Un affichage dont saura certainement se servir une candidate pour tenter de démontrer qu’elle est vachement plus moderne que le patriarche auquel elle entend succéder.

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Pour la comparaison, on peut aller voir les chiffres du budget participatif à Paris (où la démarche existe depuis plusieurs années) : https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/. En deux mots, il représente 5 % du budget d’investissement.

      Signaler
  2. Richard MourenRichard Mouren

    65.000€ pour les trois quartiers! C’est royal! Ca va occuper pour pas cher le bon peuple jusqu’aux élections.
    A mettre en concurrence avec les 400.000 € que notre municipalité a failli allouer à un concert payant de David Guetta en 2013.

    Signaler
  3. BrallaisseBrallaisse

    Sans parler du budget qui était alloué pour les vestiaires du cercle des nageurs qui était à un niveau pharaonique

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire