Les défenseurs de La Plaine reçoivent une cabane de Notre-Dame des Landes en soutien

Témoin
Bref
le 22 Oct 2018
15

L’acte est symbolique. Il était le point culminant de la manifestation d’opposition à l’aménagement de la Plaine, qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes ce samedi selon nos confrères de La Provence notamment. Des militants charpentiers de Notre-Dame-des-Landes ont symboliquement offert une cabane de l’ancienne zone à défendre. Elle est au centre du foyer de contestation installé sur la place. Tôt ce lundi, des militants ont repoussé une société venue poursuivre les travaux, en dégonflant les pneus de leur camionnette, indique un témoin. Les opposants craignaient de voir ressurgir les tronçonneuses après le premier abattage du 16 octobre.

En parallèle, l’association Un centre ville pour tous a lancé une pétition déjà signée par plus de 50 personnalités dont des architectes et urbanistes de renom, philosophes, journalistes et écrivains. Y figurent notamment l’architecte Patrick Bouchain, le philosophe Thierry Paquot, le paysagiste Christian Tamisier.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. LaPlaine _ LaPlaine _

    Et toujours pas d’article sur les riverains et leurs enfants qui endurent ce chaos depuis trois jours. Bombes agricoles, feux d’artifice, concerts en pleine nuit. Cette complaisance des médias devient gênante. Les individus qui ont pris d’assaut cette place populaire et tranquille autrefois sont pour l’essentiel des éléments extérieurs à la ville, tout comme les manifestants de samedi venaient pour bien d’autre raisons que la Plaine (des occitans!!!). Tout ce désordre a finalement l’air de plaire à beaucoup qui ne vivent pas en ce lieu, en ce moment j’ai une pensée triste pour mes voisins, c’est à eux qu’il faut demander leur avis et pas à un collectif d’architecte.

    Signaler
    • Qlementie Qlementie

      Bonjour, je confirme ces éléments de désinformation et confirme que ces militants font de la propagande en monopolisant l’espace public sensé être ouvert à tous.
      J’habite sur la place et je ne peux qu’approuver les principaux éléments de programme du projet: piétonisation des espaces et réduction des voieries.
      Il n’est pas possible d’entendre des gens pleurer la coupe d’un arbre: que font-ils alors face à la déforestation de masse?! En environnement il y a une règle importante de proportionnalité . La mobilisation autour de ce projet n’est pas proportionnelle au programme du projet. Comparer notre Dame des landes et un projet de réaménagement de place montre le manque de discernement des militants.
      Aujourd’hui, je me sens continuellement agressée par les messages, les actions qui sont menées. Je suis désormais dégoutée de vivre dans ce quartier!

      Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Et pourtant, fort curieusement, les médias s’arrêtent au phénomène événementiel sans enquêter sur le fond auprès des riverains.

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Aaarrff! Quand la notion marcelinesque des “éléments venus de l’extérieur” pointe son nez chez nos pénates, c’est vraiment pas très bon, et parti pour durer, si j’en crois ma vieille expérience. Rassurez vous, je ne suis pas historien, ni même d’origine trans alpine, mais : M Marcellin, ministre de l’intérieur de très (trop) longues années post 68, annonait à chaque fois que la rue toussotait qu’il ne s’agissait que “des éléments venus de l’extérieur” tant et si bien qu’à la fin, il donnait le tournis à nos pauvres concitoyens qui ne savaient plus très bien où on en était de l’intérieur et du reste.
      Rassurez vous, je ne suis pas artificier ni charpentier, et retenu par d’autres obligations, n’était point présent à la manif, mais comptez sur moi pour les prochaines….
      D’ailleurs, de quel élément suis je le ressort; Marseillais, mais pas de naissance hein, j’habite sur les hauteurs périphériques; mais j’ai habité 6 ans à la Pleine, et j’ignore si cela suffit à l’obtention du passeport!
      D’ailleurs si “les occitans” se mettent à débarquer sur notre Pleine, où va t on, je vous le demande! Combien de temps faut il attendre encore les slogans du genre “on est chez nous”, de la part de gens à qui personne n’a dit que ce n’était pas le cas. (et pour aggraver mon cas, occitan je suis!)
      Bon, comme j’avais eu l’occasion de l’écrire au tout début de la concertation bidonnée, la Gaudinesque équipe n’à pas fini avec cet os là, et le prix politique sera fort élevé. Bien entendu, nous comprenons bien votre plainte relative aux dégâts collatéraux, mais vous savez ce que c’est. Même les coalitions équipées des trucs techno innovants ne savent pas les éviter.

      Signaler
  2. Massilia fai avans Massilia fai avans

    Je suis d’accord avec les posts précédents et j’invite Marsactu a venir faire son travail et venir interviewer les VRAIS riverains de ce quartier.
    Vous avez nos coordonnées via les abonnements, vous pouvez nous contacter.
    Je ne trouve simplement pas très normal de mettre systématiquement en avant les opposants, qui certes font beaucoup de bruit (au sens propre), et ne pas donner la parole aux riverains qui espèrent pouvoir vivre dans un endroit propre.

    Signaler
  3. Billy Billy

    Je suis propriétaire d’un appartement dans le quartier de la Plaine, et je peux vous dire que je suis ravi de constater que les travaux ont enfin commencé. Quant aux protestataires, qu’ils viennent d’ailleurs ou non, ça dépend comment on définit “ailleurs”. Habitent t’ils dans le quarter ? Dans leur grande majorité je pense que non, et donc ils ne sont pas directement concernés. Ils ont droit à la parole, mais nous encore plus !
    C’est vrai que l’abattage des arbres est regrettable, mais ce n’est pas une raison de tout arrêter.
    Quant à la participation, indirecte pour le moment, des militants de Notre Dame des Landes, ça ne ne fait que démontrer l’opportunisme de ces gens là qui interviennent dans un projet qui n’a rien à voir avec des préoccupations concernées par le projet d’aéroport à Nantes. C’est juste pour démontrer qu’ils existent encore et qu’ils peuvent être nuisibles. Les médias sont contents.
    Bref, vivement le commencement des travaux.

    Signaler
  4. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Il ne manquait plus aux marseillais que d’avoir une ZAD sur La Plaine !
    Je ne me prononce pas sur la pertinence des aménagements projetés, ni sur la pertinence du montant de la dépense, ni sur la façon dont la concertation a été conduite par la Ville et son outil, la SOLEAM… Je suis persuadé que ceux et celles qui sont critiques ont de vrais et solides arguments.
    Je suis persuadé que quelle que soit la qualité de l’aménagement projeté, les services publics municipaux seront incapables de le réaliser de le maintenir en bon état, à l’exemple de ce que nous avons vu au cours Julien ou au Cours Belsunce.
    Mais dire que La Plaine telle qu’elle est/était c’était bien et ce doit être défendu !! Non ce n’est pas à défendre : c’est pourri par les bagnoles (garées et qui tournent au tour), c’est crasseux et c’est insécure…
    Le fait de voir s’y installer des squats, des cabanes et autres dispositifs d’occupation et de guéguérilla urbaine… c’est en rajouter au désastre que supportent les habitants des alentour et usagers de la place (du jardin d’enfant par exemple, je donne cet exemple car cela m’arrive)… A l’image de ce qui est arrivé aux nantais qui ont eu la vie pourrie pendant des années par les “soutiens” des opposants à l’aéroport de ND des Landes (quelles soient les vraies bonnes raisons de s’opposer à l’aéroport).

    Signaler
  5. Maltsec Maltsec

    Ce projet a fait l’objet de présentations publiques (réunions, publications, articles) qui n’a donné lieu à aucune réaction de la part 1/ des élus de secteur 2/des milieux des urbanistes et architectes. Seul récrimination manifestée : les usagers d’une place-parking, les forains consommateurs d’une place sans contrainte (selon le témoignage publié dans Marsactu: on était pas sanctionnés quand on pourrissait tout, c’est à n’y rien comprendre).
    On peu penser que l’arbre n’est ici que l’alibi idefix, et on rameute Bouchain, Hallé, il manque le récurent de la résilience ou celui des jardins partagés, le local de l’étape qui connait bien Agam et Soléam et reste subventionné par la ville . Mais retirez ce faux nez, l’objectif c’est un immobilisme réac bien marseillais et une consommation catégorielle de cette espace: la bagnole pour mes trajets individuels, un espace ludique pour feux de joie et concerts sauvages, espace poubelle de consommation de fripes et autres tombés du camion. C’est du talibanisme urbain, les tribus descendent sur la ville pour la vomir. Et les talibans vous attendent autour du feu de camps, vous pouvez même les financer en mangeant leurs grillades. Cette ville n’a jamais eu de maire, mais son préfet a du aussi s’égarer en chemin.

    Signaler
  6. LaPlaine _ LaPlaine _

    Début de retour à l’état de droit ce matin sur la Plaine, enfin. Et toujours aucun commentaire de l’ensemble de la presse locale sur la souffrance des habitants du quartier…

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Comme quasiment tous les médias, aucun journaliste n’a vérifié la réalité de cette place, seul compte l’événement. Ceux qui, par leurs appels incessants à tort et à travers ont apporté le chaos ici sont maintenant totalement dépassés. L’agitation poussée à son paroxysme va finalement se retourner contre ses initiateurs. Les habitants (bien identifiés eux) sont en train de s’organiser.

      Signaler
  7. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Etrange série de commentaires protestant contre le bruit des protestations émanant pour l’essentiel de “propriétaires” riverains. Les mêmes protesteront-il contre le bruit des abattages d’arbres ou des travaux qui vont suivre ?

    La ville de Marseille appartient à tous les marseillais propriétaires ou non quel qu’en soit le quartier de même que la planète appartient à tous les humains et pas seulement aux pays les plus industrialisés ou bien seuls les propriétaires auraient-ils le droit de voir leur avis pris en compte comme sous la monarchie de Louis Philippe avec le suffrage censitaire ?

    Quand on regarde la page de publicité que la ville de Marseille et sa Soleam se sont payé dans la Provence du 15 octobre aux frais du contribuable marseillais on constate que la place est entièrement minéralisée ce qui va entrainer une augmentation de la température ambiante et l’ombre sera rare. De plus cette minéralisation va accentuer le ruissellement des eaux de pluie vers on ne sait quels bassins de rétention.

    Décidément cette municipalité fait tout pour détruire Marseille au profit de l’immobilier et au détriment des marseillais, de leurs enfants (présents et futurs) et de la planète avec la complicité du gouvernement Macron

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Place minéralisée avec plus de végétaux qu’aujourd’hui, un peu de bonne foi serait la bienvenue. Hier cette place était goudronnée et remplie de véhicules jour et nuit, il faut cesser une forme de désinformation. Quand à savoir si la place appartient à tous les marseillais, oui dans le respect de ceux qui y vivent et y dorment (ou tentent d’y dormir actuellement). Dernière précision les habitants de la place sont loin d’être tous propriétaires, quelle est cette ségrégation?

      Signaler
  8. Lecteur Electeur Lecteur Electeur

    Ce n’est pas parce que cette place était goudronnée qu’il faut la minéraliser de plus belle. Le réaménagement de la place donnait l’occasion de végétaliser davantage.

    Signaler
    • LaPlaine _ LaPlaine _

      Avec 180 forains à venir? Expliquez-moi.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire