Les chips aubagnaises Sibell reprises par Marbour foods

Friture
Bref
Lisa Castelly
17 Mai 2019 0

L’entreprise aubagnaise Sibell, spécialiste de la chips, va être reprise par l’entreprise Marbour Foods, sur ordre du tribunal de commerce. Après des mois de rebondissements, le juge a choisi, parmi quatre entreprises candidates, ce groupe spécialiste du riz, créé à la Réunion et dont le siège est implanté à Marseille depuis la fin des années 2000. 149 salariés de Sibell vont être repris sur 151, seul l’actuel dirigeant et le directeur des affaires financières n’étant pas concernés, précise l’administrateur judiciaire dans un communiqué.

Après des mois de difficultés financières, Sibell avait été placé en redressement judiciaire le 27 février dernier. En décembre 2018, les actionnaires avaient pourtant cédé leurs part à un repreneur, mais la transaction s’est avérée frauduleuse et a été annulée lors de la procédure judiciaire.


A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire