Légionelle à Air-Bel : le réseau d’eau chaude sera rénové en 2018

Légion
Bref
Benoît Gilles
9 Fév 2018 0

Lors des vœux aux personnels du groupement d’intérêt public Marseille rénovation urbaine, la préfète déléguée pour l’égalité des chances, Marie-Emmanuelle Assidon avait mentionné la présence de légionelle à Air-Bel (11e arrondissement) comme l’une des urgences de l’année 2018. Une information du site Made in Marseille ajoute un degré à cette urgence : l’adjointe au maire de Marseille déléguée à la rénovation urbaine, Arlette Fructus y annonce que le réseau d’eau chaude sera entièrement rénové en 2018, sans attendre la mise en œuvre globale du projet de rénovation urbaine inscrite dans le nouveau programme national (NPNRU). « Elle doit être terminée avant la fin de l’année. L’urgence est mise sur les canalisations verticales, celles qui alimentent directement les appartements », indique l’élue.

L’été dernier, un habitant d’Air-Bel a trouvé la mort des suites d’une légionellose. Les analyses n’avaient pas permis de relier ce décès à la légionelle présente dans des concentrations anormales dans les canalisations de la cité (lire notre article). En revanche, cette bactérie a continué à proliférer malgré les mesures de chloration de l’eau entreprises par le syndic et bailleur Unicil. Enfin, à titre compensatoire, les locataires d’Air-Bel se verront exonérés des charges d’eau chaude pour l’année 2017.

0
commentaires
Source : Made in Marseille

A la une

Métro Gèze : la métropole sort les rames
Non, on ne verra pas les fameuses armoires électriques car "le métro fonctionne en ce moment". À l'origine du retard considérable de la livraison...
À l’hôpital Nord, les manifestants désespèrent de voir un jour arriver le métro
Le choix du parvis de l'hôpital Nord, pour une manifestation en faveur d'un métro dans les quartiers Nord, a la force de l'illustration. À...
Policiers « escortés » par des scooters, un clip de rap à l’origine de la vidéo choc
"Regardez comment les policiers sont traités, et j'en ai plein d'autres des vidéos comme ça. Ce que je veux dire, c'est que ce sont...
« On apprend aux filles à se méfier de l’espace public »
Prendre les transports, aller d'un point à un autre dans la ville, s'arrêter sur une place, rentrer tard le soir... Que l'on soit homme ou...
Des quartiers Nord à la Belle de Mai, elles veulent une ville pensée pour elles
"On est toutes des militantes. On ne voulait pas faire la cuisine, on voulait faire des projets !" Comme ses amies du groupe Passer'elles...
« Si l’outrage sexiste est dans le code pénal, on pourra agir »
Lorsqu'une femme victime de violences arrive dans un commissariat, l'expérience n'est pas toujours aisée. À Marseille, le bureau d'aide aux victimes, rattaché à la...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire