Le Val’tram de retour sur les rails

Retour
Bref
le 24 Oct 2019
3

Après avoir été remisé dans les cartons de la métropole, le Val’tram semble aujourd’hui prêt à repartir. Le conseil métropolitain devrait examiner ce jeudi le projet de relance de ce tram-train prévu pour relier Aubagne à La Bouilladisse en suivant le tracé de l’ancienne voie ferrée de Valdonne. Le nouveau projet prévoit toujours 14 kilomètres de tracé et 11 stations, mais son budget a été réduit de 150 à 136 millions, précise La Marseillaise qui détaille les pistes d’économie.

Le chantier de la voie sera ainsi réalisé d’une traite, tandis que les aménagements urbains les accompagnant seront réduits, ou transféré sur le budget du bus à haut niveau de service reliant Aubagne à Gémenos en passant par la zone des Paluds. Projet dont le budget s’élève à 40 millions d’euros.

En conseil de territoire du Pays d’Aubagne, l’annonce a suscité l’enthousiasme. La présidente de l’assemblée, l’UDI Sylvia Barthélémy, a annoncé un « début des travaux à l’horizon 2021 et une mise en service pour 2024. »

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. petitvelo petitvelo

    Promesse électorale ?

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Réaliser le Val’tram, c’est sûrement très bien. Mais il y a quelques « mais ».

    Ce serait tout de même bien que cette réalisation s’inscrive dans un schéma global clair, et surtout dans une hiérarchie des priorités. Or, aujourd’hui, on voit surtout que « l’agenda métropolitain de la mobilité » est totalement encalminé, tandis que la métropole a purement et simplement renvoyé à des jours meilleurs l’élaboration du PDU métropolitain. Autrement dit, on s’apprête investir 136 millions d’euros (sans compter les dérives habituelles) sans vue d’ensemble des besoins, des ressources et du calendrier des priorités. Et en sachant qu’actuellement, jusqu’à plus ample informé, la métropole voudrait investir 3,5 milliards d’euros d’ici 2025… et peut financer à peine plus de 500 millions.

    Le deuxième « mais », c’est une question technique : il me semble que la conduite d’évacuation des déchets liquides produits par Alteo longe la plateforme supposée recevoir la voie du futur tramway, et que la cohabitation de ce dernier avec le tuyau n’était pas évidente. Cette question est-elle réglée ?

    Espérons cependant, pour la population concernée, que cette annonce n’est pas de la même eau que les promesses pleines de paillettes de Monsieur Gaudin en 2014, qui vendait des rails de tramway et des stations de métro un peu partout dans Marseille…

    Signaler
  3. Tarama Tarama

    « Alors que revoilà la sous-préfète ! »

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire